Frederic_BAZILLE

Pendant mes vacances, j'en ai profité pour aller découvrir l'exposition de peinture "Bazille, la jeunesse de l'impressionnisme". Cette exposition se tient au Musée Fabre à Montpellier jusqu'au 16 octobre 2016. Je ne suis pas forcément une férue de peinture, j'ai du mal avec la couleur mais j'étais très curieuse de découvrir se peintre. Je ne savais pas qu'on avait eu un peintre de ce calibre né dans la région. Et au final je pense que Bazille n'est pas très connu et pourtant si sa vie ne s'était pas terminée si tôt on pourrait le nommer aussi facilement que Manet, Renoir ou encore Monet.
Tout d'abord, parlons un peu du musée Fabre, c'était la première fois que j'y mettais les pieds... j'ai beaucoup aimé l'agencement de ce musée.
Le musée Fabre est le principal musée d'art de Montpellier. Il est créé à la suite d'une proposition en 1824 du baron François-Xavier Fabre(1766-1837), peintre et collectionneur, de faire don à la ville de ses collections, à condition qu’elles soient à l'origine d’un musée. Après trois ans de travaux financés par la municipalité, le musée ouvre ses portes le 3 décembre 18283. Le Musée Fabre est l'un des plus importants musées de province en France. Il a le statut de musée de France.
Il est installé dans l'hôtel de Massilian, hôtel particulier du xviiie siècle, situé à l'est de l'Écusson, le centre historique de Montpellier, et donnant sur l'Esplanade, à proximité immédiate de la place de la Comédie.

IMG_1933IMG_1935

En ce qui concerne l'exposition, j'ai vraiment été agréablement surprise. Tout d'abord, elle est bien fournie, c'est une belle exposition, bien travaillée et très riche en tableaux venus de plusieurs endroits (France, USA...). Elle mélange les oeuvres de Bazille, mais aussi de ces "amis" impressionnistes, c'est parfait pour voir les influences de ce peintre. Il y a également des morceaux de ses lettres adressées principalement à ses parents, c'est vraiment un plus qui rend l'expo vivante, on a l'impression de bien connaître Bazille.
Sa vie a malheureusement été trop courte... Bazille est né à Montpellier en 1841. Après avoir commencé des études de médecine, il se dirige finalement vers le dessin et la peinture dans l'atelier du sculpteur Baussan. En 1862, il part pour Paris, où il rencontre Renoir, Monet, Degas, Cézanne et bien d'autres qui formeront un groupe d'artistes impressionnistes. L'été, il loge dans la propriété du Domaine de Méric, et la campagne environnante l'inspire pour ses toiles, notamment Réunion de famille (1867), qui se situe au Domaine de Méric ou Vue de village (1868, ci-contre) et La Robe rose (1864), qui dépeignent le village de Castelnau-le-Lez. Il meurt à 28 ans lors de la guerre de 1870. La fin de l'expo nous laisse sur ce doute, son engagement (et donc sa mort) est elle une fuite en avant à la suite d'un problème d'inspiration, ou c'était vraiment une envie profonde. Il faut savoir que pour récupérer son corps, son père est parti à sa recherche, à l'époque on laissait les morts là où ils étaient surtout en pleine guerre.

frederic-bazille 
La negresse aux pivoines

rSDZ8839qgKUy2HZz3L6hDGzzww
Réunion de Famille

Aigues-mortes
Aigues Mortes

Sincèrement, j'ai beaucoup apprécié, de découvrir ces tableaux, qui en plus pour certains sont vraiment parlant pour moi. Effectivement, il a pris du plaisir à peindre les paysages d'Aigues Mortes, de Castelnau le lez... Je suis contente d'avoir pu découvrir ce peintre au talent impressionnant.
L'expo est visible jusqu'au 16/10 à Montpellier, puis elle partira ensuite au Quai d'Orsay à Paris et finira à Washington.

edkbWUqCSwIzZxK119wDJrwDZ8g

101339523_o

Musée Fabre : Site

101339534_o