Sans_titre_2

tu n'es plus là rien à changer,
le problème est le même tu sais,
je peux vivre sans toi oui mais
ce qui me tue mon amour c'est
que je ne peux vivre sans t'aimer

Critiques_Cin_
filmo_CD

tumblr_lwb6w7xaNp1r5st7so1_500Synopsis : Dans les années 60, Madeleine quitte Paris pour rejoindre son nouveau mari Jaromil à Prague. L’arrivée des chars russes dans la ville marquera leur séparation et Madeleine rentrera en France.
Dans les années 90, Véra, la fille de Madeleine, tombe amoureuse à Londres d’Henderson qui, lui, se sent incapable de l’aimer.
Madeleine et Vera chantent à tour de rôle la fin du vingtième siècle, avec une légèreté têtue, sans laquelle elles risqueraient bien de succomber.

Pour une fois, je suis contente de mon cinéma… J’avais très peur qu’il ne diffuse pas ce film. Souvenez-vous, Les Bien-Aimés a fait la clôture du Festival de Cannes. Et je pense que c’est pour ça que mon ciné a décidé de le diffuser, car il a programmé beaucoup de films du Festival de Cannes cette année.
Bref, tout ça pour dire que j’étais super contente, quand j’ai vu qu’il y avait une séance à 14h10. Donc bien sur j’ai accouru. Voilà que je m’installe dans la salle vers 13h50. La salle est vide, je me dis c’est normal il est très tôt. Les Bandes annonces commencent avec pas mal de retard, mais dans la salle, il n’y a toujours que moi. Le film au final ne commence qu’à 14h25, et je suis toujours seule dans la salle !
Je n’en crois pas mes yeux, c’est la première fois, que j’ai une salle de ciné que pour moi… ça fait grand, remarque je n’ai pas été dérangée par des spectateurs bruyants, mangeant leur popcorn lol.
Mais je trouve ça très dommage, car le film est tout de même très beau. A la fois léger et grave, il m’a vraiment bouleversée. Je suis ressortie de la salle, assez retournée.
Bien sur, le film à des défauts, comme sa longueur. C’est un film qui fait 2h15 il me semble, et parfois c’est un peu trop… Je trouve que ça donne quelques coups de mou à l’histoire.
Une autre petite faiblesse pour moi, c’est Ludivine Sagnier. J’ai un peu de mal avec cette actrice. Et dans certaines scènes, elle fait bien trop vulgaire à mon goût. Faut avouer que même si elle joue le même personnage que Catherine Deneuve, elle est loin de réussir à s’élever au niveau de cette dernière. Ceci dit, Ludivine Sagnier est parfaite dans la douleur et son interprétation de la chanson Prague est vraiment son meilleur moment !

LES_BIEN_AIMES00194
Hormis c’est deux points, le reste m’a beaucoup plu.
Si on continue avec le casting, j’ai trouvé Chiara Mastroianni parfaite, même si je n’ai pas toujours réussi à avoir de l’empathie pour son personnage. Et son duo avec Catherine Deneuve, sa mère à l’écran comme à la ville, est tout simplement superbe et tellement tendre.
D’ailleurs Catherine Deneuve est une fois de plus sensationnelle dans ce film. Je trouve son jeu de plus en plus communicatif, et beaucoup moins froid qu’à ses débuts. Le seul problème que j’ai eu c’est qu’elle n’apparaît pas assez à l’écran. Mais quand elle y est, c’est un pur moment de cinéma ! Sa dernière scène est magnifique, elle interprète de façon magistrale la chanson (une des plus belles) « Je ne peux vivre sans t’aimer ». Ca m’a foutu les larmes aux yeux ! Et puis cette voix, reconnaissable entre mille, est si intense… On l’écouterait volontiers réciter l’annuaire.
J’ai aussi beaucoup aimé Milos Forman (oui le réalisateur de Vol au dessus d’un nid de coucou). Il rend son personnage, qui au début faut bien l’avouer n’est pas très sympathique, beaucoup plus plaisant. Il a à l’écran (sûrement en vrai aussi) une joie de vivre impressionnante.
Louis Garrel et Paul Schneider sont très bons également, touchants, même si j’ai une petite préférence pour Louis Garrel. J’aime son coté tourmenté qui fait tout le temps la gueule. Je lui trouve un charme fou, dommage qu’il soit le beau frère du chef de l’Etat.
Ce film peut sembler léger aux premiers abords, surtout quand on entend les chansons chantées par Ludivine Sagnier comme « Les chiens ne font pas des chats ». Mais il est bien plus grave que ça quand il nous parle de l’amour, du manque qu’on peut ressentir quand l’être aimé s’en va sans vous. Le coté mélancolique du film m’a vraiment transpercée.

Les_bien_aimes_00190__Copier_


De plus, je dois avouer que si certaines scènes manquent un peu de constance et de matière, comme par exemple la scène à Prague, pour le fameux printemps de Prague, qui s’avère un peu fade. D’autres sont d’une beauté à couper le souffle, comme par exemple celles des chansons « Tout est si calme » ou « Je ne peux vivre sans t’aimer ». Et d’autres sont d’une vraie originalité comme celle du face à face entre Deneuve et Sagnier, ou encore la fin de l’histoire des chaussures, j’ai trouvé ça très beau. Vraiment superbe.
Je finirai mon petit speech, par les chansons. Alex Beaupain nous offre encore des chansons superbes, mélange de pop et de ballade. Les paroles sont assez profondes quand on écoute bien. Evidemment elles sont en parfaite adéquation avec le film. Vous connaissez depuis cet article, mon plaisir à écouter la BO. Mais depuis que j’ai vu le film, les chansons ont encore pris dans mon esprit, beaucoup plus d’ampleur. Et quand je réécoute certaines d’entre elles, je ressens les mêmes sentiments que ceux ressentis lors du film.
Ce qui est sur, c’est que dès que le DVD sortira, je m’y jetterai dessus… en espérant qu’il nous fasse un petit coffret : Les Bien-aimés / Les chansons d’amour.

LES_BIEN_AIMES00279

Le + pour Didy : Catherine Deneuve, Chiara Mastroianni, Louis Garrel, Les chansons, le coté Romance du film

9sur10

04t069xh

Photos : Comme au cinéma
Didy