Critique_livre

"Je rentre dans le droit chemin qui, comme tu le sais, n'existe pas et qui par ailleurs n'est pas droit. "


lieu
Résumé : Le commissaire Adamsberg pensait que ses trois jours à Londres se résumeraient à ce colloque de flics auquel on l'avait convié. Il n'imaginait certainement pas trouver une vingtaine de chaussures et de pieds coupés, soigneusement alignés, en face des portes du cimetière de Highgate ! Tandis que l'enquête anglaise débute, les Français rentrent au pays et se retrouvent confrontés à un terrible massacre dans un pavillon de banlieue. Un premier coupable un peu trop idéal, un lien possible entre les deux affaires... Jusqu'où cette enquête entraînera-t-elle Adamsberg ?

Mon Avis : C'est le second "rompol" de Fred Vargas que je lis. Le premier était Dans les bois éternels, j'avais plutôt apprécié. Ma seconde expérience avec l'auteure a été un peu plus délicate... premièrement parce qu'avec mon voyage je n'ai pas eu le temps de lire pendant presque 3 semaines. Donc j'avais un peu décroché de l'intrigue... mais une fois revenu dans mon train train quotidien, j'ai été englouti par le commissaire Adamsberg et ses acolytes.
A mon goût, le début de l'histoire a un peu de mal à se mettre en place, c'est dommage mais les 10 premiers chapitres ne m'ont pas emballée. Par contre la suite est beaucoup plus prenante.
Les personnages sont toujours aussi attachant. J'adore le personnage d'Adamsberg que je trouve agréable, car il a autant de défauts que de qualités. Ce que j'aime aussi c'est le chat du commissariat, j'ai été contente de le retrouver même si ce fut très court !
Au niveau de l'intrigue, certains raccourcis m'ont un peu gêné notamment le passage où Veyrenc sauve Adamsberg, un peu trop simple.
Mais à part ces quelques petits accros, le livre se lit bien... J'aime beaucoup l'écriture de Vargas, je l'a trouve simple et efficace.
C'est surement pas son meilleur livre, mais il est quand même agréable à découvrir.

livre_ouvert8

04t069xh

Photo : Un lieu incertain de Fred Vargas
Didy