Critique_livremasse_critique

Alors comme dans toute bonne histoire, il faut commencer par le début et remonter le temps et fort heureusement pour moi je n'ai pas "la mémoire qui flanche" comme l'a si bien chanté Jeanne Moreau, et je vous remercie d'avance de me donner la chance de vous confier ces souvenirs, je le précise à nouveau, vécus et écrits en toute vérité

9782268069746Résumé : Il y a tout juste 30 ans cette année, le 20 août 1980, le chanteur JOE DASSIN était terrassé par une attaque cardiaque, à Papeete, sur l’île de Tahiti.
Trente ans après, ses chansons et son univers sont ancrés dans le paysage musical français et passionnent toujours autant un large public.
Pour satisfaire les nombreux fans de l’homme au smoking blanc, Robert TOUTAN qui fut son attaché de presse, pendant 13 ans, aux Disques CBS, publie ce livre plein de vérités qui dresse un portrait méconnu de ce grand artiste des années 70.
Loin de l’image lissée et embellie des shows TV, l’auteur nous dresse un portrait sans concession et avec beaucoup d’esprit du cow-boy chanteur qui a apporté un parfum d’Amérique dans la France des seventies.
Passant du désopilant au dramatique, Robert TOUTAN lève enfin le voile sur un artiste secret, inquiet, insatisfait en permanence, fragile mais toujours grand professionnel à l’américaine qui a su apporter du rêve à des millions de français.
Pour la première fois, un livre touchant, authentique témoignage d’un proche, révèle le véritable visage de l’éternel interprète de « L’été Indien » et nous laisse entrevoir derrière la Star, les émotions d’un homme.

Mon avis : Tout d’abord merci aux éditions du Rocher et à Babélio pour m’avoir permis grâce à ce livre de découvrir le personnage qu’ était Joe Dassin. Je ne connaissais rien de lui mis à part ses chansons, et encore certainement pas toutes.
J’ai été agréablement surprise par cette biographie, Robert Toutan n’hésite pas, toujours dans un profond respect, de corner un peu l’image du chanteur. J’aime cette franchise, car il faut être honnête personne est parfait.
L’écriture est fluide et les nombreuses anecdotes rendent le livre très vivant et prenant.
J’ai appris des choses intéressantes, le fait que c’était Joe Dassin le créateur de bébé requin de France Gall ou encore de Big Bisou de Carlos. Je ne m'en doutais pas. J'ai aimé aussi apprendre pourquoi il était souvent en costume blanc.
Pendant, tout le livre on a l'impression d'être au milieu de la vie de Joe Dassin et de son entourage, j'ai aimé le passage où l'on croise Henri Salvador.
Robert Toutan nous offre une bonne biographie sur Joe qui me semble honnête et touchante. A lire pour découvrir ce chanteur pas toujours facile.

livre_ouvert8

 

04t069xh

Didy