Critique_livre

"S'il est une chose que j'aimerais savoir, c'est pourquoi ma mère m'a nommée "Enola"
Enola, qui à l'envers, se lit alone" (seule en anglais)

EnolaHolmes1FRésumé : Ma mère m'a appelé Enola, qui, à l'envers, se lit alone, "seule" en anglais. Et lorsque Mère disparaît, le matin de mon quatorzième anniversaire, c'est bel et bien seule que je me suis retrouvée. Appelés à l'aide, mes frères Mycroft et Sherlock Holmes - oui, le célèbre détective - n'avaient en fait qu'une idée en tête : m'envoyer en pension pour faire de moi une lady. Mais, me refusant à accepter ce sort, je décidai plutôt de prendre mon destin en main et de me lancer, seule, à la recherche de ma mère.

Mon avis : Suite à l'encensement général pour cette série, je me suis dit faut que tu fonces. Ça tombait bien fallait que j'achète un livre à France Loisir. J'ai donc opté pour le premier tome. Mais j'avoue je n'ai pas ressenti en lisant ce livre le même optimisme que les autres. Pourquoi ? Je ne sais pas exactement, mais j'ai ramé pour finir ce livre qui pourtant est très court. J'ai trouvé que le récit n'était pas toujours égal, y a des passages très intéressants et d'autres beaucoup moins. Le personnage principal est assez attachant. Mais je ne sais pas j'accroche pas plus que ça, je me suis peut être attendue à plus de suspens, plus d'énigmes. Ce qui est sur c'est que ce premier tome permet une mise en place des personnages et de l'histoire de fond. Donc j'achèterai je pense le tome 2, pour voir ce que ça donne une fois les bases installées.

livre_ou6vert

04t069xh

Photo : Enola Holmes T1 La double Disparition de Nancy Springer
Didy