Sans_titre_3
... Que j'aime New York

heSynopsis : Depuis l’invention du cinéma, New York n’a jamais cessé de fasciner les cinéastes, qui y puisent d’infinies émotions dans des décors aussi spectaculaires qu’uniques. Des gratte-ciel miroitants aux parcs et aux rues qui sont comme autant de mondes, la ville a été immortalisée dans des milliers de films à travers des centaines d’atmosphères différentes. Aujourd’hui, New York, I Love You vous propose de découvrir cette incroyable cité sous un angle inédit, celui de l’amour. Après Paris, Je T'Aime, ce film constitue le second volet de la série des «Villes de l’amour», conçue par Emmanuel Benbihy qui produit ce film avec Marina Grasic.
Du Diamond District à Chinatown, de l’Upper East Side à Central Park, en passant par le Village, Tribeca, Brooklyn et bien d’autres, le film nous mène à travers une foule d’émotions, de rencontres et de sentiments qui dessinent un vibrant hommage à la vie et au plus fort de ce qui nous lie tous.

Quelle déception... Je vous ai déjà dit que suite à la préparation de mon futur voyage, tout ce qui avait pour thème New York, passerait par moi. Donc, je me suis jetée sur ce film, qui avait une très belle Bande Annonce, avec avidité, et en fait je suis ressortie avec un arrière gout amer.

101411_bd4f587bb75c3df7d48dffe9868b81c3

Premièrement, malgré le magnifique Décors qu'offre New York (y a qu'à voir les films de Woody Allen), ce film n'arrive pas à nous faire voir la grandeur de cette ville. C'est dommage, je sais que New York peut offrir mille fois mieux.
Ensuite, ce film regroupe plusieurs courts métrages, qui malheureusement s'enchaînent, se mélangent pour certains dans un désordre désagréable. Il n'y a pas beaucoup de liens entre eux et  pourtant on arrive à faire aucune distinction entre eux. J'aurais apprécié une petite séparation entre chaque court. De plus, ces short films sont inégaux. Trois m'ont plu ou bouleversée.

101411_3adf1eec3ef736f101e218d00f45f144

Tout d'abord celui d'Allen Hughes avec Bradley Cooper et Drea De Matteo ( j'attends déjà les mauvaises langues ! non ce n'est pas grâce à Bradley si j'ai aimé), j'ai beaucoup apprécié la façon dont se fut tourné. Et j'ai apprécié le jeu des acteurs sur ce segment.
Ensuite, j'ai été bouleversée par le passage avec le couple de personnes âgées joué par Eli Wallach et Cloris Leachman, le tout réalisé par Joshua Marston. Je sais il m'en faut peu, mais ce genre de couple et l'amour qui en jaillit, me donne toujours des frissons.

101411_b30bed06aca362c83c1221526e0560fb

Puis enfin le dernier segment qui m'a beaucoup plus est celui avec la petite fille, je ne sais pas qui l'a réalisé ni d'ailleurs le nom des acteurs, mais je l'ai trouvé apaisant.
Sorti de ces 3 là, il y a ceux qui sont pas trop mal mais pas mémorable (le cas du bal de promo), et ceux que je n'ai rien compris ou pas adhéré comme celui avec Shia Labeouf (Vraiment je n'ai rien compris du tout, mais alors du tout), ou encore celui d'Yvan Attal.

101411_0fdade0f2a38e0109b0c7a98d890dba7

La Bo est par contre assez plaisante, et malgré que les segments ne soient pas tous à la même hauteurs, les acteurs eux sont tous très biens.
Mais bon c'est loin d'être un film mémorable... je vais quand même essayer de voir Paris, je t'aime pour voir.

101411_89a6797bdd7707ce975de877c46eb9a5

Le + pour Didy : 3 des courts métrages, New York

6sur10

04t069xh

Photos : Comme au cinéma
Didy