Critique_livre

A ses cotés, j'ai dévoilé dans la crypte du Panthéon une plaque sur laquelle on peut lire : "Sous la chape de haine et de nuit tombée sur la France dans les années d'occupation, des lumières par milliers refusèrent de s'éteindre. Nommés Justes parmi les nations ou restés anonymes, des femmes et des hommes de toutes origines et de toutes conditions ont sauvé des juifs des persécutions antisémites et des camps d'extermination. Bravant les risques encourus, ils ont incarné l'honneur de la France, ses valeurs de justice, de Tolérance et d'Humanité."


24590481_pL'histoire:
Simone Veil accepte de se raconter à la première personne. Personnage au destin exceptionnel, elle est la femme politique dont la légitimité est la moins contestée en France et à l'étranger ; son autobiographie est attendue depuis longtemps. Elle s'y montre telle qu'elle est : libre, véhémente, sereine.

Mon Avis:
Un livre de plus à ajouter aux livres qu’il faut au moins avoir lu une fois.

La première partie est accrocheuse, la dernière aussi. Certes au milieu il y a quelques passages un peu plus « difficile » à lire, mais c’est un livre qui en majorité se lit très bien et qui tient bien en haleine (si je peux dire comme ça), en gros on veut à tout prix connaître la suite.
Cette femme est vraiment un modèle, même si ces idées ne sont pas forcément tout le temps en adéquation avec les miennes (mais il faut de tout pour faire un monde), elle reste une personnalité exceptionnelle. Elle a eu une vie si mouvementée et riche, la Shoah qu’elle garde à tout jamais en elle tant sur le plan moral (pertes de beaucoup de membres de sa famille) et physique (son numéro à tout jamais inscrit sur sa peau). Le parlement européen, le gouvernement, le conseil constitutionnel tous ces postes qu’elle a tenus dignement sans jamais trahir ses convictions. Ses combats pour les femmes en prison et en général, pour l’avortement, pour l’Europe aussi.
Simone Veil parle dans ce livre avec une grande liberté, n’ayant pas peur de dire à certaines personnes qu’elle les apprécie, mais sans avoir peur aussi de casser celles qu’elles n’aiment pas (Bayrou en prend pour son grade). Il est plaisant de voir que seules ses convictions personnelles ont guidé son chemin, et qu’elle est toujours aussi engagée pour la cause des femmes.
Ce récit poignant (elle n’a pas été épargnée par la vie), instructif font de cette biographie un élément important d’une bibliothèque. De plus les annexes à la fin du livre sont très enrichissantes, pour ceux et celles qui comme moi était jeune ou même pas né lors de ses diverses allocutions.

livre_ouvert8

04t069xh

Photo : Livre Une Vie de Simone Veil
 Didy