P1130065_Fotor_Fotor

images

Ce matin, je suis excitée comme une puce ! On va visiter une ville que je rêve de visiter depuis que je regarde Scandal ! Et je peux vous dire après coup, que cette ville gagne d'être visitée. J'espère qu'un jour je pourrais y faire un petit séjour, car l'aperçu que j'en ai eu, ma vraiment donné envie de la découvrir en profondeur. En tout cas comme vous allez le voir, mon apn a plus que chauffé.

Donc nous somme le samedi 28 septembre, nous partons tôt car la journée à Washington va être chargée. En plus, avant de quitter Harrisburg, qui nous a servi de ville dortoir. La ville de Harrisburg est la capitale du Commonwealth (ou État) de Pennsylvanie, aux États-Unis, et le siège du comté du Dauphin. Elle a joué un rôle majeur dans l'histoire du pays, notamment durant la migration vers l'ouest, la guerre de Sécession et la révolution industrielle.
Michel nous arrête devant leur petit capitole. Nous prenons quelques photos, puis il faut absolument qu'on trouve une boite aux lettres pour poster nos cartes postales. Nous ne l'avons pas fait avant, car faut avouer que le prix des timbres aux USA n'est pas donné mais alors au Canada, j'ai trouvé ça exorbitant !

P1120931

P1120935

P1120936

P1120949

Nous trouvons enfin une boite aux lettres, nous glissons entre les toiles d'araignées nos cartes... vu la gueule du truc, on se demande si quelqu'un va venir relever le courrier ici, on espère...

Nous partons enfin vers Washington : Washington se trouve dans le district de Columbia, souvent appelée Washington, D.C., The District, ou tout simplement D.C. (pour éviter la confusion avec l'État de Washington), est la capitale des États-Unis. En tant que capitale fédérale, elle est le siège de nombreuses institutions américaines, comme la Maison-Blanche, résidence officielle du président ; le Capitole, siège du Congrès (avec ses deux chambres, celle des représentants et le Sénat), ainsi que le siège de la Cour suprême et d'autres organismes fédéraux, comme la Réserve fédérale des États-Unis (la Fed). Elle accueille en outre 176 ambassades et représentations diplomatiques. 

P1120957

P1120962

Washington a été créé à la suite de la signature du Residence Act en 1790, qui prévoyait la création d'une capitale fédérale. Elle est fondée en janvier 1791, sur les rives du fleuve Potomac, à proximité des villes de Georgetown et d'Alexandria. Nommée en hommage au premier président des États-Unis, George Washington, elle est construite ex nihilo selon un plan hippodamien conçu par un ingénieur franco-américain, Pierre Charles L'Enfant. L'urbanisme diffère de la plupart des autres villes américaines car la construction de gratte-ciel y est interdite : l'architecture de Washington est marquée par une faible hauteur et un héritage de l'architecture coloniale. Peu peuplée durant la première moitié du xixe siècle, ce n'est qu'à la fin de la Guerre de Sécession qu'elle acquiert sa légitimité en tant que capitale, devenant le symbole de l'unité retrouvée.

Il y a beaucoup de spots à voir, beaucoup de monuments en mémoire des hommes importants des USA ou des guerres. Nous allons visiter principalement ce qu'ils appellent le National Mall.
Le bus nous dépose tout d'abord, devant le Jefferson Memorial. Comme son nom l'indique il est dédié à Thomas Jefferson (1743 – 1826). Il est construit dans le style néoclassique, avec un dôme et un portique blancs. Son architecte est John Russell Pope. Thomas Jefferson fut le 3ème président des Etats Unis.  Homme d'État philosophe, agronome, inventeur et architecte, il ne cache pas ses sympathies francophiles. Jefferson est attaché aux droits de l'Homme, pour lesquels il lutta au sein de son État et du pays. Il faisait partie de l'élite des Lumières, et a connu les plus grands esprits de son temps. Rédacteur d'une partie de la Déclaration d'indépendance, il doubla la superficie des États-Unis par l'achat de la LouisianeL'intérieur abrite une grande statue de Jefferson en bronze, réalisée par Rudulph Evans (en) et qui fut ajoutée quatre ans après l'inauguration. Le dôme s'élève à 39 mètres au-dessus du sol.
Avant de rentrer dans le temple, une pause "pipi" s'impose, les WC sont juste à l'entrée d'un petit musée, nous en profitons pour vite y jeter un oeil. Pus nous rentrons dans le memorial. Ce Monument est magnifique, à coté de la statue de Jefferson on paraît si petit, en fait cette sensation sera la même dans tous les monuments ^^. Du monument on voit l'obelisque mais elle est sous échafaudage. On peut aussi voir le Memorial de Martin Luther King... Notre prochaine destination.
 

P1120965

P1120972

P1120973 P1120982

P1120977

P1120980

P1120981 P1120991

Nous nous rendons ensuite au Memorial de Martin Luther King, qui est très récent. 

Le Martin Luther King, Jr. National Memorial, à l'initiative de la fraternité Alpha Phi Alpha, est un monument érigé à la mémoire de Martin Luther King, leader de la lutte pour les droits civiques aux États-Unis
Ce monument est situé sur le National Mall à Washington DC. Le mémorial est axé sur trois thèmes : justice, démocratie et espoir. Ces thèmes sont soulignés par l'utilisation d'eau, de pierre et d'arbres pour le mémorial.
King est le premier noir honoré par un mémorial sur le National Mall et le troisième à ne pas être un président américain. Le King Memorial sera géré comme les autres mémoriaux du Mall par le Service des parcs nationaux.
La conception, le financement et la construction du mémorial sont coordonnés par la Martin Luther King, Jr. National Memorial Project Foundation.
Il a été inauguré le 16 octobre 2011 par le président des États-Unis, Barack Obama. L'inauguration devait initialement être prévue le 28 août 2011, date anniversaire de son célèbre discours « I Have a Dream », mais elle fut reportée en raison de la venue de l’ouragan Irene.
La statue fait quand même 9m de haut ! Je trouve ce monument magnifique, car en plus il est parsemé de phrases des discours de Luther King. Je ne vais pas vous faire un long speech sur ce pasteur que tout le monde connaît, tout comme sa fin tragique en 1968 quand il est assassiné à Memphis. 
Cette visite m'a vraiment beaucoup plus.

P1050818

P1130009

P1120997

P1120996 P1120995

P1120998

P1130001

P1130005

P1130007

Après cette visite, nous reprenons le bus pour nous rendre à notre resto au bord du Potomac, qui est le fleuve qui arrose la ville de Washington DC. Ce que j'ai remarqué à Washington c'est l'amour du sport, entre tous les coureurs et les jeunes qui font du sport co comme le Flag sur les grandes airs qu'offrent Washington, ça m'a vraiment marqué... Cette ville est si vivante !
Nous rejoignons donc le restaurant. Le repas s'annonce une fois de plus gargantuesque. Il s'agit d'un buffet à volonté et le choix est plus que cornélien, entre les palourdes farcies à la crevette, le jumbalaya, ou la bonne banane plantain ! Je peux vous dire que je me suis explosée le ventre ! Après ce festin, je profite des quelques minutes qui restent avant de reprendre le bus, pour visiter la suite de la ville avec la Guide Mary (qui ressemble d'ailleurs à Mary Poppins avec son parapluie et son sac mdr), pour prendre des photos, les filles qui m'accompagnent sont devenues comme folles quand elles ont vu les pompiers dehors, super sympas (mais pas vraiment la dégaine des pompiers de calendrier lol), ils acceptent de se faire prendre en photo. On continue ensuite vers le petit marché, car le Potomac offre beaucoup de Crustacés en tout genre.
Puis nous repartons direction les mémoriaux des différentes guerres.

P1130011

P1130017

P1130018

P1130019

P1130020

P1130021

P1130022

P1130024

P1130025

P1130026

P1130028

P1130029

P1050830

P1050835

P1050836

A bord du bus, nous nous rendons donc dans un genre de parc où nous allons visiter le mémorial pour les vétérans de la guerre de Corée, puis celui pour ceux de la guerre du Vietnam.

P1130032

Le mémorial des vétérans de la guerre de Corée (Korean War Veterans Memorial) est un mémorial situé dans le West Potomac Park de Washington, honorant les soldats ayant participé à la guerre de Corée qui dura 3 ans. Le Mémorial des vétérans de la guerre de Corée est un endroit émouvant où on peut se souvenir des milliers de soldats américains qui ont péri pendant la guerre de Corée. Entre 1950 et 1953, les troupes américaines et alliées ont lutté au côté des forces armées sud-coréennes qui s'opposaient à l'invasion de celles de la Corée du Nord. Il a été inauguré le 27 juillet 1995. Sur le Field of Service, 19 statues en acier inoxydable de soldats en formation de combat sortent des arbres. Un grand mur de granit portant la célèbre inscription «Freedom is not free» (la liberté a un prix) y est présent également. Une peinture murale du Mural Wall où sont gravées des images de troupes terrestres, aériennes et maritimes ayant soutenu les fantassins. Ces 41 panneaux de granit s'étendent sur 50 mètres de longueur. Vu de loin, cette fresque semble une chaîne de montagnes coréenne.
Ce mémorial est assez grandiose je trouve, je ne savais rien du tout de cette guerre et le mur où sont gravés les visages des soldats quand on approche c'est magnifique.

P1130044

P1130045

P1130046

P1130047

P1130049

P1130050

P1130051

P1130058

P1130059

Puis Mary nous dirige vers le Lincoln Memorial. C'est un monument qui a été construit en l'honneur d'Abraham Lincoln, 16e président des États-Unis, inauguré en 1922 dans le West Potomac Park, dans le prolongement du National Mallà Washington.
Grand bâtiment de marbre blanc en forme de temple dorique grec, il abrite une statue monumentale d'Abraham Lincoln. Dégageant calme et autorité, cette statue de 5,8 mètres de hauteur figure Abraham Lincoln assis sur son siège, le regard à jamais fixé sur l'obélisque du Washington Monument. De chaque côté de la statue de Lincoln se trouvent les chambres nord et latérale, dans lesquelles sont inscrites deux des plus célèbres allocutions du président, le discours de Gettysburg et le discours inaugural de son second mandat. Le Lincoln Memorial a été le lieu d'où ont été prononcés plusieurs discours dont le célèbre I have a dream de Martin Luther King, le 28 août 1963, où il dirigea la marche sur Washington pour l'emploi et la liberté.
Là encore le respect se fait ressentir, on voit que ce monument est très apprécié des américains. Puis je ne peux que savourez ce moment quand je me tourne pour regarder au loin l'obelisque et le capitole... J'ai un peu l'impression d'être Olivia Pope (bon ok en moins bien habillée et surtout en moins tordue lol).

P1130064

P1130063

P1130067

P1130071

P1130072 P1130073

P1130075

P1130076

P1130077 P1130081

P1130082

P1130087

P1130090

Le temps tourne, nous devons continuer notre visite, qui est vraiment passionnante ! Nous nous rendons quelques instants sur le Vietnam Veterans Memorial qui date de 1982. Comme son nom l'indique il s'agit d'un mémorial pour les vétérans de la guerre du Vietnam. Guerre très controversée qui s'est déroulée de 1955 à 1975. Le mémorial est très épuré. Un mur de Marbre noir où les noms de plus de 58 000 hommes et femmes sont gravés. Les soldats tués au combat sont marqués d'un diamant, tandis que ceux toujours considérés portés disparus sont marqués d'une croix. 
On y découvre également la statue des Trois soldats, statue en bronze qui représente à taille réelle, trois soldats qui sont volontairement identifiables comme un soldat de type africain, un soldat de type caucasien et un soldat de type hispanique. Il fut inauguré en 1984 et est situé à une courte distance du mur. Les réactions négatives au projet de Lin créèrent une violente controverse. Un compromis fut trouvé en commissionnant Frederick Hart pour réaliser une sculpture figurative dans la tradition héroïque, en complément au mur du mémorial. La statue et le mur semble interagir, les soldats regardant avec solennité vers le mur où sont inscrits le nom de leurs camarades.

P1130095

P1130114

P1130116

P1130118

 

patricia 400

DSC04337

DSC04338

DSC04339

DSC04342

P1130109

Après toutes ces émouvantes visites, nous reprenons le bus, pour nous rendre dans un endroit particulièrement "sad". La prochaine visite peut paraître loufoque pour certains, mais c'est un des endroits les plus visités de Washington. Il s'agit du cimetière militaire d'Arlington. Sur le trajet, on tombe encore sur des jeunes jouant au Flag, décidément ils passent leur samedi à ça lol

P1130119

P1130120

Nous arrivons au cimetière d'Arlington, je peux vous dire, que mine de rien, nous marchons énormément et la fatigue commence à se faire ressentir, mais nous sommes tellement intéressées par Mary la guide, qu'au final cela reste encore supportable.
Le cimetière national d'Arlington, situé à Arlington en Virginie, est un important cimetière militaire américain créé durant la guerre de Sécession sur les terrains d'Arlington House, l'ancienne propriété de l'épouse du général Lee, le chef des armées confédérées. Il est situé exactement en face de Washington D.C., de l’autre côté du fleuve Potomac à côté des bâtiments du Pentagone.
Situé sur les berges du fleuve Potomac, en face du Lincoln Memorial, le cimetière national d'Arlington accueille environ 30 funérailles par jour, cinq jours par semaine. Plus de 400 000 militaires, hommes et femmes, y sont enterrés dans 70 sections différentes. L'espace immaculé de 252 hectares est enveloppé d'une atmosphère solennelle et paisible. Y sont également enterrés les corps de 10 militaires français morts par accident ou maladie sur le sol américain alors qu'ils étaient chargés de l'instruction d'une partie de l'armée du général Pershing durant la Première Guerre mondiale. Les sépultures sont fleuries chaque 11 novembre par l'ambassade de France à Washington. Arlington est un des plus anciens cimetières militaires des États-Unis. On y trouve les tombes de John Fitzgerald Kennedy et de son épouse Jacqueline, ornées d'une flamme permanente, qui sont les plus visitées du site.
J'avoue que les cimetières militaires américains sont "assez photogéniques", je trouve cette façon d'enterrer avec juste une pierre tombale blanche sur ces pelouses vertes, vraiment belle. Puis ce qui est impressionnant quand on s'y trouve, c'est qu'on ne trouve pas ça glauque, au contraire, il y a une forme de respect qui se crée. La "visite" se fait dans le calme où seuls les mots de Mary résonnent.

P1130124 P1130126

P1130127

P1130128 P1130131

P1130144

P1130149

P1130154

P1130155

P1130158

P1130159

P1130161

DSC04356

P1130163

P1130164

P1130170 P1130171

P1130172 

Après cette émouvante visite, nous nous rendons au Capitole, situé en haut de la colline du Capitole se trouve le monument de Washington qui abrite depuis plus de 200 ans le siège de la démocratie américaine. Les lois du pays sont toutes rédigées, débattues et adoptées dans ses murs. Ce magnifique bâtiment de style néoclassique remontant au XVIIIe siècle se trouve au sommet de Capitol Hill et abrite le Sénat américain et la Chambre des représentants. La construction commence en 1793 et s'achève en 1812. Il est constitué d'un dôme et de deux ailes.
Nous sommes juste restées devant, mais là déjà on sent la grandeur de cet endroit. La journée décline de plus en plus vite, il nous reste encore à voir un autre endroit mythique de Washington.

P1130185

P1130194

P1130196

P1130200

Il reste encore un "spot" à voir, mais pas des moindres. La maison blanche ! Nous ne la visiterons pas de l'intérieure, déjà parce que l'heure a bien tourné et qu'il est tard et ensuite parce qu'il y a une manifestation... ne me demandez pas pour quel motif, je n'ai rien mais alors strictement rien compris de leur revendications. Ce qui m'a impressionné sur ce bâtiment, ce sont les snipers sur le toit... D'ailleurs on les voit mieux, de l'autre coté de la maison.
La Maison-Blanche est la résidence officielle et le bureau du président des États-Unis. Elle se situe au 1600, Pennsylvania Avenue NW à Washington. Ce bâtiment en grès d’Aquia Creek et peint en blanc, construit entre 1792 et 1800, s'inspire du style géorgien. Il est le lieu de résidence, de travail et de réception de tous les présidents américains depuis John Adams, deuxième président des États-Unis, qui y entra en 1800.

P1130219

P1130223

P1130224

P1130229

P1130230

P1130240

P1130245

P1130248

P1130254

P1130241

Après avoir fait le tour de la Maison Blanche, Michel, nous demande de nous rassembler afin qu'on regagne le resto, nous sommes un brin en retard. Mais je ne peux me résoudre à quitter ce soir Washington, sans avoir un petit souvenir de cette ville que j'ai vraiment adoré. Ne serait ce qu'un porte clé. Je vais donc voir Michel, qui gentiment me laisse 10 min avec ceux qui le veulent devant des petites boutiques à touristes. C'est parfait c'est ce que je voulais, et je repars avec ma tasse !
On se rend donc à notre restaurant italien Bucca di Beppo tenu par des afro-americains réputés pour servir des boulettes de viandes plus grosses qu'une tête. Pour ma part je vais opter pour une salade César, une escalope milanaise et un bon cheese cake. Succulent, après ce bon repas, nous partons direction Annapolis, pour passer la nuit. Avant demain de partir pour Philadelphie et New York. Mais cette journée dans la capitale des USA a été vraiment une journée de rêve !

P1130263

P1130268

P1130269

P1130271

P1130272

 

P1130273

Washington

101339523_o

Photos : By me
Infos : Wikipedia & Expedia

101339534_o