P1110892_Fotor_Collage_Fotor

images

Nous partons vers 8h30, après un petit dej un peu décevant, ben oui quand je vais en Amérique, je m'attends toujours à un super petit déj salé... là ce fut pas le cas et d'ailleurs ça sera pareil jusqu'à ce qu'on arrive aux States.
Bref, nous quittons enfin la banlieue de Montréal pour découvrir la ville de Québec. Nous faisons entre temps un petit arrêt "pipi" et ravitaillement, ça tombe bien y a un Mc Do, donc j'en profite pour me faire un petit Mc Café. Puis nous repartons avec notre guide... faut vraiment que je vous en parle lol, notre accompagnateur se prénomme Michel, et en fait, c'est un mélange de Robert Charlebois pour le physique et la voix complètement éraillée à la Garou. En plus, c'est un passionné de musique (il a d'ailleurs enregistré un album !) et un grand fan de Felix Leclerc ! ça nous promet quelques beaux moments lol. 

P1110649

P1050145

P1110650

P1110653

P1110655

P1110656

P1110659

patricia 004

Nous arrivons dans la jolie ville de Québec, Berceau de l'Amérique française, Québec est la principale agglomération urbaine de l’est du Québec. Située au milieu de la zone habitée du Québec, sur les rives du fleuve Saint-Laurent, elle a été fondée en 1608 par Samuel de Champlain, Québec est une des plus anciennes villes d'Amérique du Nord. Les remparts en font la seule ville fortifiée au nord du Mexique. Le Vieux-Québec fut déclaré patrimoine mondial en 1985 par l'UNESCO. Ayant été la capitale coloniale de la Nouvelle-France, du Bas-Canada et, pendant une courte période, la capitale du Canada-Uni, la ville est surnommée « la Vieille Capitale ».
J'ai eu un vrai coup de coeur pour cette ville que j'ai trouvé superbe, pourtant le temps n'est pas trop décidé à nous rendre la journée merveilleuse lol, mais bon ça va le crachin qui tombe ne pourra pas enlever les étoiles que j'ai dans les yeux quand je regarde la seule ville fortifiée d'Amérique du Nord et ce magnifique château de Frontenac qui s'élève devant moi.

P1110688

P1110689

P1110699

Pour la visite de cette ville, nous avons droit à un guide passionnant qui se prénomme Pierre, un vrai amoureux de sa ville. Avant de commencer la vrai visite, il nous fait un petit historique. On commence par visiter le petit champlain situé dans la partie basse de la ville du vieux Québec. Le quartier du Petit Champlain repose au pied du Cap Diamant. Son nom vient de la rue du Petit-Champlain, une rue étroite dont les maisons à l'ouest longent la falaise. On y découvre les différents magasins (ou on pourra magasiner un peu plus tard), l'escalier Casse cou, la place Royale et le "magnifique" (oui c'est bien de l'ironie lol) cadeau de la France (merci Jacques Chirac pour ton goût) qui ressemble à un rubik's cube géant. Il faut dire quand même que la plupart des gens prennent cet édifice pour des toilettes publiques ! Mais un peu plus tard on aura un peu de temps libre pour découvrir à notre rythme la basse ville. Mais là c'est déjà l'heure de manger ! Nous avons droit à une assiette du pêcheur dans un petit restaurant "Les voûtes du Cavour". Le repas sera bien succulent. On a droit à une bonne soupe de poisson, du saumon, des moules de l'île du prince édouard (qui selon un spécialiste du groupe sont excellentes) puis un succulent gâteau au sirop d'érable ! De quoi être en forme pour la suite de la visite.

P1110702

P1110703

P1110705

P1110706

P1110708

 

P1110710

P1110712

P1110713

P1110715

P1110716

P1110717

P1110722

P1110723

P1110724

P1110725

Nous repartons ensuite pour découvrir la superbe fresque du petit champlain (ce sont des lyonnais qui leur ont appris à faire ces trompes l'oeils), puis nous reprenons le car pour aller visiter l'hotel du parlement qui abrite l'Assemblée nationale du Québec. Cet édifice est superbe, sur la façade se trouve la tour du Parlement sur laquelle flotte le fleurdelisé depuis le 21 janvier 1948, date à laquelle il fut adopté par le Parlement. La tour principale est de plus dédiée à Jacques Cartier, découvreur du Canada en 1534. La fontaine de l'entrée principale est dédiée aux Amérindiens et entourée de deux sculptures réalisées par Louis-Philippe Hébert. On découvre aussi en face la jolie fontaine de Tourny qui provient de Bordeaux. 
Ensuite nous rejoignons les magnifiques plaines d'Abraham. Ce sont l'une des constituantes du parc des Champs-de-Bataille, formant un parc urbain historique de la ville de Québec. Il s'agit d'un plateau de 98 hectares composé de vallons et de petits boisés, à l'extérieur des fortifications du Vieux-Québec. ll s'agissait de champs à l'époque de la Nouvelle-France où eurent lieu la bataille des plaines d'Abraham, bataille qui se résultat par la capitulation de Québec au profit des Britanniques. En 1908, la ville cède une partie de ces terres à la nouvelle Commission des champs de bataille nationaux qui en fera un site historique. De nos jours, ce vaste parc urbain accueille plusieurs grands évènements dont le Festival d'été de Québec
Sur ce "haut plateau" on a une vue somptueuse sur le fleuve St Laurent, et sincèrement on s'imagine très bien en été dans ce parc.

P1110733

P1110734

P1110736

P1110737

P1110758

P1110759

P1110760

P1110761

P1110762

P1110764

P1110766

P1110768

P1110771

P1110775

P1110777

P1110781

P1110782

P1110798

P1110795

Enfin nous regagnons le château Frontenac qui est en fait un célèbre hôtel de Québec situé dans le Vieux-Québec surplombant le fleuve Saint-Laurent depuis la terrasse Dufferin. Il a été désigné lieu historique national du Canada en 1981. Nous découvrons un bout de la haute ville. Puis nous laissons Pierre pour découvrir par nous même pendant une petite heure le Vieux Québec. J'avoue surtout que nous comptons magasiner un brin.
D'ailleurs le plus gros des boutiques à "touristes" se situe dans la basse ville, nous prenons donc le Funiculaire pour redescendre. Autant se marrer un peu que de descendre le fameux escalier casse cou. Après quelques achats dans le quartier Champlain, nous rejoignons notre accompagnateur Michel devant le rubik's cube géant... Ah non mince, devant le cadeau de la France, pour rejoindre un coin de beauté naturelle... Les chutes de Montmorency.

P1110809

P1110816

P1110819

P1110821

P1110822

P1110829

P1110831

P1110837

P1110838

P1110839

P1110840

P1110841

P1110842

P1110843

P1110844

P1110847

P1110851

P1110852

P1110854

P1110856

P1110857

P1110746

P1110858

P1110859

P1110862

P1110863

P1110864

Nous nous rendons donc à la Chute de Montmorency. Je suis impressionnée devant ce spectacle naturel d'une beauté à couper le souffle. La chute Montmorency (parfois chutes, au pluriel) est une chute d'eau située à l'embouchure de la rivière Montmorency, où celle-ci se déverse par le rivage en falaise dans le fleuve Saint-Laurent, vis-à-vis de l'extrémité ouest de l'Île d'OrléansLa chute, d'une hauteur de 83 mètres, est la plus haute de la province du Québec et dépasse de trente mètres les chutes du Niagara. La profondeur du bassin au pied de la chute est de dix-sept mètres. L'hiver, les vapeurs d'eau se solidifient en périphérie de la chute qui devient alors un site populaire d'escalade sur glace en plus de créer une importante masse de glace (le pain de sucre) devant la chute.
Il y a divers endroits pour observer toute cette eau. Tout d'abord, nous prenons un pont suspendu qui passe juste au dessus de la chute, c'est trop beau, d'un coté l'eau est calme et de l'autre l'eau dégringole avec une force impressionnante, le bruit est aussi assez impressionnant. Puis nous continuons notre balade jusqu'au 500 marches à descendre pour continuer de découvrir la chute sous différents angles. Bizarrement ces chutes en hauteur sont les plus grandes du Canada, mais il parait que les chutes du Niagara reste les plus impressionnantes selon Michel... je languis de me faire mon opinion par moi même ^^ (au jour où j'écris, je dois avouer que le guide avait raison).

P1110867

P1110868

P1110870

P1110871

 

P1110872

P1110874

P1110877

P1110878

P1110882

P1110886

P1110897

P1110898

P1110901

P1110903

 

P1110902

P1110906

P1110907

P1110909

 

L'heure avance mais la journée n'est pas tout à fait terminée. Après cette sompteuse balade, nous rejoignons l'île d'Orléans. C'est une île du fleuve Saint-Laurent située près de Québec. Longue de 34 km et large de 8 km, elle compte environ 6 900 habitants, répartis dans 6 villages.  L'île reste un lieu fortement agricole avec de nombreuses cultures ( pommes de terres, fraises, pommes, légumes, vignes, petits fruits, produits de l'érable...) et une partie forestière au milieu. On passe par le pont qui nous donne une vue magnifique sur la ville de Québec. Quand on arrive sur l'île d'Orléans, il fait pratiquement nuit, donc Michel nous propose de revenir demain matin pour faire une petite découverte de l'île, car il veut absolument nous montrer la tombe de Félix Leclerc !

P1110913

Mais là pour le moment direction une cabane à sucre ! Y a un truc qui m'a vraiment marqué, c'est que les québécois sont vraiment sympas et un peu exubérants, c'est marrant, on se sent bien !
La cabane à sucre ou sucrerie est l'endroit où on fabrique les produits de l'érable, dont le fameux sirop d'érable. La sucrerie se trouve au sein de l’érablière où l'acériculteur récolte la sève de printemps, des érables, également appelée eau d'érable. Cette eau est évacuée des cellules de l'arbre en automne afin de lui permettre de survivre au gel de l'hiver. Il ne s'agit pas de la sève brute, ni de la sève élaborée, qui est amère. C'est également là que, la plupart du temps, est faite la transformation en sirop d'érable à l'aide d'un système de bouilloires et de cuves où la concentration de sucre s'accroît à chaque étape (voir la fabrication de sirop d'érable).
On s'installe donc dans la cabane, y a de l'accordéon, certains dansent, moi pour le moment je préfère m'attabler lol. Une fois bien installée, je découvre avec un entrain assez enfantin, la cuillère en bois, vous allez me dire que je suis tarée lol, mais c'est vraiment marrant de faire claquer ces cuillères, bon j'avoue qu'avec moi le son n'est pas très harmonieux, mais bon on s'amuse quand même.
Le repas est bon et copieux, nous découvrons les oreilles de crisses, ce sont un plat de la cuisine québécoise traditionnelle constitué de croustilles de lard salé grillées dans une poêle ou frites dans l'huile. Puis on a une soupe de pois, des fèves au lard, du lard fumé, du pâté à la viande et en dessert de magnifiques pancakes avec plein de sirop d'érable. Et pour arroser tout ça on opte pour une très bonne Bière à l'érable. La soirée se passe à merveille, entre deux plats, on se lève pour un madison endiablé mdr, bon il a bien fallu quelques minutes pour apprendre les plats mais au final on a assez rigolé. 

P1110916

P1110919

P1110920

P1110923

P1110924

Une fois le repas terminé, nous sortons dehors pour découvrir les sucettes à la tire sur la neige. C'est marrant cela consiste à placer du sirop d'érable sur de la neige et à l'enrouler sur un petit bâton en bois. La tire sur la neige fait partie des traditions d'après hiver, spécialité québécoise, à déguster dans la plupart des cabanes à sucre ou érablières, lors d'une partie de sucre. Franchement c'est super bon !
Ensuite on en apprend un peu plus sur l'érable, comme son espérance de vie qui n'est que de 250 ans maximum, je ne trouve pas ça très vieux pour un arbre. On apprend également que c'est la durée de cuisson qui donne les différentes formes, le beurre, le sucre ou le sirop. On fait un petit tour à la boutique, puis on rejoint le car pour retrouver notre hôtel. J'avoue que je suis claquée, la journée a été riche en découverte et en rire.
Ce fut vraiment un magnifique premier jour. Le lendemain sera encore chargée donc une fois la chambre attribuée je ne demande pas mon reste et m'endors comme un bébé.

P1110926

P1110927

P1110928

P1110929

 

101339523_o

Photos : By Me

101339534_o