0884463363861_600

" Vous avez refusé la fille et l'enfant, Vous n'avez pas eu raison. Maintenant cet enfant se sera l'enfant sans nom. Ma fille maintenant c'est la fille perdue... Et même elle est perdue pour moi "

Critiques_Cin_

560_152367Synopsis : En coupant à travers champs pour aller porter le déjeuner à son père, Patricia rencontre Jacques. Elle a dix-huit ans, il en a vingt-six. Elle est jolie, avec des manières fines de demoiselle ; il est pilote de chasse et beau garçon. Un peu de clair de lune fera le reste à leur seconde rencontre. Il n’y aura pas de troisième rendez-vous : Jacques est envoyé au front.
Patricia attendra un enfant de cette rencontre. Les riches parents du garçon crieront au chantage, Patricia et son père, le puisatier, auront seuls la joie d’accueillir l’enfant. Une joie que les Mazel leur envieront bientôt et chercheront à partager, car Jacques est porté disparu…

Ah les films tirés des roman de Marcel Pagnol, me font toujours quelque chose. J'adore entendre le bel accent chanter, les magnifiques décors tirés des beaux paysages du sud.
Je me souviens comme si c'était hier, j'étais jeune quand j'ai vu pour la première fois Jean de Florette et Manon des Sources, mais j'avais vraiment adoré... Pareil pour le chateau de ma mère et la Gloire de mon père.
Donc quand est sorti en salle une nouvelle adaptation de la fille du puisatier, c'était l'occasion de se faire une petite sortie mère-fille.
En fait j'ai beaucoup aimé La fille du Puisatier version Daniel Auteuil...

152367_091e6a1b23c2b7e55e92b07295b86f15
Tout d'abord pour Daniel Auteuil, cet acteur est vraiment génial, encore plus quand il se plonge dans l'univers de Pagnol. Alors peut etre que sa réalisation manque un peu d'originalité, mais peu importe car je trouve qu'il a une excellente direction d'acteur et qu'en plus dès qu'il apparait à l'écran c'est grandiose.
Ensuite parce que j'ai adoré les dialogues, très ciselés et mordant, j'ai pas mal ri aussi, je ne pensais vraiment pas rire autant. Puis comme pour la Tête en friche, ça fait du bien d'entendre de beaux dialogues français.
Et enfin pour la musique, la BO d'Alexandre Desplat est vraiment splendide.

152367_1a9f644aa4180fdee927cd1dfc6a3ddd

Bon tout n'est pas rose quand même, par exemple je suis restée complètement hermétique au jeu d'Astrid Berges-Frisbey, pour moi elle est sans expression. Mais bon ce n'est que mon avis personnel ^^
Malgré quelques couacs par ci par là, et des acteurs pas tous au même niveau. La Fille du Puisatier version Daniel Auteuil est un film chaleureux, simple et qui sent bon le sud ! Il souhaite également re-visiter la trilogie marseillaise de Pagnol (Marius, Fanny et César), pour ma part c'est quand il veut !

152367_63dd78442110d52c37097f43ac4faf9d

Le + pour Didy : Daniel Auteuil, la musique, le Sud, les dialogues

8sur10

04t069xh

Photos : Comme au cinéma
Didy