168725_337f2d16384ffec338c4aa95f0552ff4

"Ce n'est pas un don, c'est une malédiction !"

Critiques_Cin_

auSynopsis : Au-delà est l'histoire de trois personnages hantés par la mort et les interrogations qu'elle soulève.
George est un Américain d'origine modeste, affecté d'un "don" de voyance qui pèse sur lui comme une malédiction.
Marie, journaliste française, est confrontée à une expérience de mort imminente, et en a été durablement bouleversée. Et quand Marcus, un jeune garçon de Londres, perd l'être qui lui était le plus cher et le plus indispensable, il se met désespérément en quête de réponses à ses interrogations. George, Marie et Marcus sont guidés par le même besoin de savoir, la même quête. Leurs destinées vont finir par se croiser pour tenter de répondre au mystère de l'Au-delà.


Oh combien il est dur de parler de ce film... Ce qu'il faut savoir c'est que j'adore Clint Eastwood ! Je crois bien que c'est le seul réalisateur à avoir réussi à me faire pleurer avec une poignée de porte de voiture et un clignotant ! Je l'adule depuis que j'ai vu et revu le magnifique Sur la Route de Madison.
Ce que j'aime chez lui, c'est sa façon de filmer sans trop d'artifice une certaine réalité.
Dans ce film, ce qui est bien c'est que même quand Clint n'est pas à son meilleur, il est quand même moins mauvais que d'autres réalisateurs qui sont au meilleur de leur forme.
Par quoi commencé ? Tout d'abord, j'ai pas détesté le film, probablement parce que les critiques sont si mauvaises que je m'attendais à pire. Mais là où je suis déçue, c'est qu'il n'a pas réussi à me tirer une seule larme !!! Pourtant, je peux vous dire que je suis une vraie fontaine d'habitude, j'arrive même à pleurer à Toy Story 3... C'est pour vous dire...

168725_5ca6cf500f76a2b44e5629d2ec641975

Le scénario est intéressant car au lieu de livrer un film sur l'Au-delà (seulement 2 ou 3 scènes ridicules de fantômes), Eastwood, se focalise sur ceux qui restent, comment vivre après la mort d'un proche ou après l'avoir frôlé ? Certaines répliques sont superbes notamment celle du personnage de George sur son "don".
Malheureusement, les acteurs n'ont pas réussi à me convaincre mis à part Matt Damon qui m'impressionne de plus en plus au fil de ses films.
Le pire vient du gamin ! Je suis sure que joué par un autre acteur, ce segment de l'histoire aurait pu me faire vider ma réserve de mouchoirs, mais avec celui ci ça ne passe pas, il m'a plus donné envie de lui mettre des claques que de le câliner !
Cécile de France ne m'a fait ni chaud ni froid, je n'ai pas réussi à avoir de la compassion pour son personnage, c'est aussi dommage.
Par contre, j'ai adoré le charisme de Thierry Neuvic...

168725_b4a2e50666043989d87b48cf16f0b9ab

Ce qui est un peu dommage pour un film chorale, c'est qu'on passe d'une histoire à l'autre sans transition... Clint n'a pas l'air d'être à fond dans son sujet, d'ailleurs il le dit lui même: pour lui ce n'est pas le plus intéressant... La mort sert à profiter de la vie !
Maintenant, si l'on parlait un peu des points vraiment positifs ??? Car y en a quand même hormis Matt Damon, Clint Eastwood nous offre (pas assez souvent malheureusement) des plans d'une beauté à couper le souffle. D'ailleurs la scène d'ouverture est splendide, j'ai été subjuguée par cette caméra attirée par l'œil !!! Les scènes aussi où le personnage de Matt regarde par sa fenêtre ou quand il est en face du tableau le rêve de Dickens, c'est peut être con, mais je trouve ça d'une belle poésie et simple à la fois. Le passage dans le métro londonien m'a beaucoup plus aussi...
Et ce qui m'a fait encore plus plaisir, c'est de revoir mon vrai Eastwood celui que j'aime dans Sur la Route de Madison, lors de la séquence de fin... Qu'est ce qu'elle est belle cette fin !!! Ce plan sur cette main !!! Ah s'il avait pu faire tout le film comme ça !!!
Comme vous avez pu le comprendre j'ai trouvé ce film mi figue, mi raisin... Je ne l'ai pas trouvé ennuyeux, mais pas transcendant non plus. Mais je pense qu'il faut que chacun se fasse son opinion...

168725_4674f8c5785ac4a8ab1dab5f40fa709a

Le plus pour Didy : Quand Eastwood filme la réalité (Attentats,  découverte d'une passion amoureuse...) Matt Damon, La fin !!!!

6sur10

04t069xh

Photos : Comme au cinéma
Didy