Critique_livre

"J'adore les livres d'occasion qui s'ouvrent d'eux-mêmes à la page que leur précédent propriétaire lisait le plus souvent. "

hanffRésumé : Par un beau jour d'octobre 1949, Helene Hanff s'adresse depuis New York à la librairie Marks & Co., sise 84, Charing Cross Road à Londres. Passionnée, maniaque, un peu fauchée, extravagante, Miss Hanff réclame à Frank Doel les livres introuvables qui assouviront son insatiable soif de découvertes. Vingt ans plus tard, ils s'écrivent toujours et la familiarité a laissé place à l'intime, presque à l'amour. Drôle et pleine de charme, cette correspondance est un petit joyau qui rappelle avec une délicatesse infinie toute la place que prennent, dans notre vie, les livres et les librairies. Livre inattendu et jamais traduit, 84, Charing Cross Road fait l'objet, depuis les années 1970, d'un véritable culte des deux côtés de l'Atlantique.        

Mon avis : J'avais entendu beaucoup de bien de ce livre quand j'avais lu le superbe Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates. Et du coup j'ai été un peu déçue... Alors je n'irai pas jusqu'à dire que ce livre n'a aucun intérêt loin de là, il est même plutôt intéressant, mais il manque un petit je ne sais quoi, qui fait la différence.
Peut être que je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages, où que l'histoire n'est pas assez fouillée.
Ce que j'ai aimé par contre c'est toutes les belles phrases sur les livres. J'ai apprécié aussi le fait que se soit un roman épistolaire, ce qui rend plus vivant le récit. Puis j'ai aimé imaginé la petite librairie en Angleterre.
C'est vraiment dommage que les personnages ne m'aie pas bouleversée.

livre_ouvert7

04t069xh

Photo : Livre 84 Charing Cross Road d'Helen Hanff
Didy