site_officiel_potiche

- "Cite moi des femmes aussi gatée que toi au bout de 30 ans de mariage "
- "Ah ça pour ce qui est de l'électroménager, je suis une petite reine"
- "Tu vois, tu es comblée, tu es obligée de l'admettre"

Critiques_Cin_

filmo_CD

560_167486Synopsis : En 1977, dans une province de la bourgeoisie française, Suzanne Pujol est l’épouse popote et soumise d’un riche industriel Robert Pujol. Il dirige son usine de parapluies d’une main de fer et s’avère aussi désagréable et despote avec ses ouvriers qu’avec ses enfants et sa femme, qu’il prend pour une potiche. À la suite d’une grève et d’une séquestration de son mari, Suzanne se retrouve à la direction de l’usine et se révèle à la surprise générale une femme de tête et d’action. Mais lorsque Robert rentre d’une cure de repos en pleine forme, tout se complique…

Décidément, cette année j’aurais osé me rendre dans les salles obscures pour le cinéma français. Bon j’avoue que j’ai bien choisi car je n’ai pas été déçue ni pour Tête en Friche, ni pour Les petits mouchoirs. Et Potiche rentre dans le mouv, puisque j’ai bien aimé.
Pourquoi j’y suis allée ? Parce que j’avais adoré la dernière collaboration entre F. Ozon et C. Deneuve dans 8 femmes ( un de mes films français préférés et ils se comptent sur les doigts de la main).
Et au vu du Casting quand même 5*, je me suis dit pourquoi pas, puis l’autre film que je voulais voir (Date Limite) passait beaucoup trop tard, j’avais pas envie d’attendre 1h.
Donc je me suis retrouvée dans mon fauteuil rouge, devant un film bien ficelé, et surtout très bien écrit ! est ce que parce que c’est la reprise d’une pièce de théâtre ou le scénariste qui a fait du bon boulot, mais comme pour tête en friche, je me suis régalée à suivre les joutes verbales.

19534587

Car il faut bien l’avouer, que les comédies françaises cultes, sont celles ayant des répliques qui tuent. Nous Français, je pense qu’on est pas trop doué pour le comique de situation mais beaucoup plus pour le comique de mots.
François Ozon nous offre cependant un film au visuel superbe (mais comme pour 8 femmes), les années 70 sont superbement retranscrits, il y a qu’à voir les coiffures, les fringues les voitures… tout est parfaitement travaillé. D’ailleurs un plan séquence sur le regard de Deneuve dans sa vielle voiture est vraiment digne des films de cette époque (notamment des Hitchcock)
Comme je l'ai souligné plus haut, Ozon, réuni un casting assez balèze avec Deneuve, Depardieu (les deux D du cinéma Français), Luchini, Reinier, Godrèche et Viard.
Puis ce réalisateur connaît son sujet, il sait qu’en prenant Luchini le verbe suivra, car cet acteur a une diction et une autorité vraiment particulière, je l’adore vraiment. Il n’a à aucun moment un complexe devant Deneuve ou Depardieu, et les moments ou plutôt les dialogues les plus drôles sont souvent pour lui.

19534585

Ensuite, il faut avouer que Catherine Deneuve dans ce film est géniale aussi car, elle n’a pas peur d’écorcher son coté Grande dame du cinéma français en apparaissant dans un jogging rouge vif et bigoudi. D’ailleurs cette scène est certainement une des seules situations comique qui ne soit pas directement lié au langage, mais plutôt à son coté Blanche Neige qui découvre la nature… Assez marrant je dois bien l’avouer.
Une fois de plus Ozon, ne se trompe pas quand il offre à Depardieu le rôle de Maire communiste ex amant de Suzanne (Deneuve). Car il possède un mélange de force de rudesse mais aussi de fragilité quand il se trouve en position « d’amoureux ». Déjà je l’avais trouvé très tendre dans tête en friche, il l’est aussi ici en face Deneuve. D’ailleurs, si François a fait ce choix ce n’est pas pour rien, car le couple Deneuve / Depardieu a un passif et un plutôt conséquent puisqu’ils n’ont pas moins de 7 ou 8 films ensemble, il les réuni 30ans après le "Dernier métro".
Rien qu’avec ces 3 acteurs, Ozon a frappé un grand coup.

19512087

On ajoute une Karine Viard excellente dans le rôle d’une secrétaire qui se mute petit à petit en Syndicaliste en puissance. Une Godrèche parfaite dans son rôle de Chipie (et je reste polie lol) et un Renier impressionnant de justesse. On notera au passage le petit rôle d'Elodie Fregé en Deneuve jeune.
Malgré le fait que le film qui se passe dans les années 70, il reste à mon goût très contemporain, on y trouve d’ailleurs quelques jolis anachronismes envers notre cher Sarko (Travailler plus pour gagner plus, Casse toi pauv’con). Puis des sujets qui demeurent encore et toujours (la place de la femme, l’homosexualité…)
Ce qui est aussi très intéressant dans le scénario, c’est le revirement de la Potiche et pas seulement dans le cadre de l’entreprise, mais aussi dans la vie privé.

19534594

La musique colle aussi parfaitement au film et elle est très importante la scène de danse entre Deneuve et Depardieu sur une chanson de Il était une fois est un moment fort tout comme la superbe chanson de Jean Ferrat chantée par Deneuve (C’est rare qu’elle ne chante pas en fait dans ces films lol) « C’est beau la vie ». Bref, une superbe BO.
Bon je ne vais pas m’étendre plus sur le sujet, je pense que vous l’aurez compris. Potiche est un bon film, agréable, marrant tout en racontant quelques chose d’intéressant. Et si les films français reste des calibres de ceux que j’ai vu cette année, peut être que je pourrais me réconcilier avec le cinéma français (mais pour ça, je vais essayer de commencer par me faire quelques classiques).

19512085

Le + pour Didy : Catherine Deneuve, Gérard Depardieu, Fabrice Luchini, François Ozon, le scénario, les dialogues, la BO.

8sur10

04t069xh

Photo : Allocine
Didy