94221_a32f3eb378c273d8107ddf15c9054e0e

" Pouvez vous donner un prix à vos rêves ? "

Critiques_Cin_

pSynopsis : L’histoire du Dr. Parnassus, membre d’une troupe de théâtre ambulante et capable de contrôler l’imagination des gens. On suivra son périple alors qu’il tente d’échapper au diable, Mr. Nick, qui lui réclame son dû, après le pacte qu’ils avaient passé quelques siècles plus tôt. Parnassus devait lui donner son premier-né à l’âge de seize ans en échange de la jeunesse éternelle. Dr. Parnassus ne réalisait pas à l’époque ce que cela représente maintenant qu’il a une fille.

C’est l’un des premiers films de Terry Gilliam que je vais voir. Même si j’ai beaucoup attendu parlé des frères Grimm ou de l’histoire du Baron de Münchhausen, je n’en avais vu aucun.

Mais j’avoue que l’histoire de celui ci, puis la dernière apparition d’Heath Ledger, m’ont plus que donné envie de le voir. J’y suis donc allée, armée de mon gros seau à Popcorn, je suis rentrée dans la salle pour plonger dans l’imaginaire du Dr Parnassus (ou en l’occurrence de Terry Gilliam)


94221_0fafcfb98e70c54640c06de163b6d2d2

Alors par quoi commencer ?

Visuellement le film est de toute beauté, coloré, imaginatif, plein de poésie. Mais soit on adhère au style, soit on le réfute complètement et là le film risque d’être long voire très long. Personnellement j’adhère plutôt facilement, mais bon j’avoue quand même que certaines scènes traînent un peu en longueur.

L’histoire est originale. Comme je l’ai dit précédemment, c’est ce qui m’a attirée (ainsi que la bande annonce). J’ai trouvé l’idée du pari entre le Dr Parnassus et le Diable plutôt curieuse et totalement anticonformiste. Le mélange d’époque est déroutante au début, mais on s’y fait bien après. La fin n'est pas la chose la plus réussis du film, un peu trop confuse à mon gout.

l_imaginarium_du_docteur_parnassus_2009_2226_2085548028

Mais le gros point fort de ce film, en dehors de son univers poétique, c’est le merveilleux casting qui joue plus que bien !

Christopher Plummer joue un Dr Parnassus parfait, une interprétation sobre, tout en opposition avec celle de Tom Waits qui joue Nick, on dirait que c’est un rôle sur mesure tellement que ce rôle lui colle à la peau !

J’ai eu un peu plus de mal avec l’interprète de la jeune Valentina, je sais pas je pense que c’est physique, un peu comme Scarlett Johanson, je n’aime pas son jeu. Le jeune Andrew Garfield est impressionnant de justesse.

A ce casting déjà très bien fourni, on ajoute le très talentueux Heath Ledger, ce film me fait encore plus regretter sa disparition. Il nous offre un Tony surprenant, beau parleur, charmeur (la scène du pont m’a fait plutôt mal au cœur). Il joue avec une telle nuance…

l_imaginarium_du_docteur_parnassus_1

Comme on le sait, après sa disparition, le film n’étant pas fini il a fallu trouvé le truc qui permettrait que le film soit mené à son terme. Terry Giliam a donc demandé à 3 acteurs de prendre le rôle de Tony à tour de rôle. Johnny Depp, Jude Law et Colin Farrell (les 3 ont donné leur salaire à la fille de Heath… Gentlemen moi je dis !!!)

Le subterfuge est bien mené même si y a pas assez de Depp à mon gout, mais cette idée de changer le visage de Tony a chaque traversé du miroir excellente, d’ailleurs comme la prestation des 3 remplaçants de luxe.

Bref, si vous avez envie de laissez votre imagination vagabondé, aller traverser le miroir de Parnassus…

l_imaginarium_du_docteur_parnassus_bande_annonce_1

Le + pour Didy : La poésie du film et surtout Heath Ledger !!!

7sur10

04t069xh

Photos : Comme au cinéma
Didy