Sans_titre_1
Russel: - "Et regardez un chien ! Donne la patte... Bien, dis bonjour"
Doug le chien: - "Bonjour"
Carl: - "Est ce que ce chien vient de dire Bonjour ?"
Doug le chien: -" Oh oui, on se connait à peine et je vous aime déjà !"
Russel: -" On peut le garder svp ? allez, allez !!! "
Carl: - "Non"
Russel: - Mais c'est un chien qui PAR-LE !!!"


Critiques_Cin_

104301_9895421e3e08f80b6151f01767f54e29Synopsis : Quand Carl, un grincheux de 78 ans, décide de réaliser le rêve de sa vie en attachant des milliers de ballons à sa maison pour s’envoler vers l’Amérique du Sud, il ne s’attendait pas à embarquer avec lui Russell, un jeune explorateur de 9 ans, toujours très enthousiaste et assez envahissant… Ce duo totalement imprévisible et improbable va vivre une aventure délirante qui les plongera dans un voyage dépassant l’imagination.


cou_decoeur2Samedi dernier, je suis allée voir le film d’animation que j’attendais avec impatience et pour qui (fait très rare) la critique et le public était en parfaite osmose. Le dernier Disney-Pixar « là haut » avait fait une entrée plus que remarquée lors de l’ouverture du dernier festival de Cannes. Il faut donc avouer que je suis rentrée dans la salle de ciné sans aucune appréhension.

104301_c7daa5507cfb2d5bc4b504577d5beea3

Nous débarquons dans la salle obscure. Les bandes annonces commencent assez tôt mais manque de peau, nos lunettes 3d ne marchaient pas, de ce fait j’ai couru en bas pour les changer du coup j’ai raté pratiquement toute les BA… Cependant je suis quand même arrivée pile pour le fameux court métrage.

Cette fois, nous avions droit à un joli dessin animé Party Cloudy sur la collaboration pour la naissance de bébés animaux entre une cigogne et un nuage. Voilà une belle image à la légende des naissances des bébés amenés par les cigognes.

104301_adb6a54004f603113c22a8484dba27b4

Puis début le film, dès les 1ère minutes, on s’aperçoit que Pixar est déjà là haut et hors de porté de ses concurrents.

S’ils ont cette position, c’est grâce à leur philosophie, ne rien négligé. Le scénario est tout simplement parfait et aussi fouillé que si c’était un film avec des acteurs en chair et en os.

Les personnages (principaux et secondaires), sont tous une partie clé du scénario avec un passé ; un présent et un futur.

Et enfin les dessins sont somptueux, magiques, et très réels… Quand la maison s’envole avec tous ces ballons et ces couleurs, un vrai poème. D’ailleurs Pixar utilise ce procédé 3D pour nous fournir encore plus d’altitude et de profondeur. Et faut être honnête, on regarde ce film les yeux grands ouverts !

104301_768ca4756c7766d06a1d5c1af4a4b92d

Dans Wall.E, j’avais trouvé qu’il y avait pas mal d’émotion surtout au début. Mais je dois avouer que « là haut » m’a encore plus émue (Ai-je versé ma larmette ??? Vous ne le saurez pas lol !). Que ce soit au début ou vers la fin, nos yeux brillent devant tant de poésie et d’émotion.

En fait j’adore le concept que Pixar revendique. C’est à dire à chaque rire, une larme. Et avec Là haut, ils ont fait très fort… on rit autant qu’on est ému !

104301_e492f5c5c44e9cf3ebada10ed8b131be

Ce qui me plait dans leurs films, c’est que j’ai l’impression de vivre les début de Disney, quand tous les films que Walt nous proposaient, étaient de vrais défis, pleins de surprises. C’est vrai qui aurait pu penser que le héros du film, un petit « vieux » aussi râleur qu’un français aurait pu faire fondre le cœur des petits enfants et des grands ?

104301_585d8b1029129d2d59f8a28189a35f22

Tiens, venons en aux personnages :

Sans_titre_13Carl Frederiksen est un bonhomme d’environ 70 ans avec un physique assez carré, bougon mais terriblement attachant. D’ailleurs sur ce personnage ressort le professionnalisme de Pixar car aucun détail n’est négligé, comme la barbe de ce dernier qui pousse tout au long du film.

Charles Aznavour nous offre un très joli doublage. D’ailleurs j’ai trouvé le doublage français de très bonne facture.

Sans_titre_17C’est ce qui rend aussi attendrissant Russel, le petit gamin asiatique qui accompagne Carl, lors de son voyage pour gagner le dernier badge des scouts. Je trouve ce personnage très drôle et très mimi. Puis il est si expressif avec sa bonne bouille !

Sans_titre_12J’ai aussi beaucoup aimé Doug, le chien qui parle et qui est obnubilé par les écureuils. Il est vraiment Hilarant, en plus d’être terriblement craquant.

 

En gros ce film est pour moi parfait, et je crois qu’il va devenir mon Pixar préféré !

104301_da4028b0f964bb093bea06156a71aed9

Le + pour Didy : Tout, le fait que se soit un Pixar, l'animation, le scénario...

10sur10

04t069xh

Photos : Comme au cinéma
Didy