mardi 1 décembre 2015

[Livre] Et soudain tout change

"Trouver les réponses n'est pas le plus difficile. La vie te les apporte, tôt ou tard. Le plus dur, c'est de continuer à vivre en les connaissant." "On vit, on meurt, les gens pleurent, et après ils se demandent ce qu'ils vont manger." "Dans un combat, ce n'est pas le plus fort qui l'emporte, mais le plus convaincu." "- Quelle est la différence entre une attirance physique et le véritable amour ?- Camille, on couche parce qu'on a envie. On aime parce qu'on a pas le choix" "Celui qui meurt emporte un bout de ceux qui l'aiment... [Lire la suite]
Posté par Didynimes à 15:54 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 30 décembre 2012

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

"Avant de vivre en paix avec les autres, je dois vivre en paix avec moi-même. La seule chose qui ne doive pas céder à la loi de la majorité est la conscience de l’individu." Résumé : Dans une petite ville d'Alabama, au moment de la Grande Dépression, Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout. Homme intègre et rigoureux, cet avocat est commis d'office pour défendre un Noir accusé d'avoir violé une Blanche. Ce bref résumé peut expliquer pourquoi ce livre, publié en 1960 - au coeur de la lutte pour les droits civiques -... [Lire la suite]
Posté par Didynimes à 11:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 17 septembre 2012

La septieme vague

Tu écris : "Je n'ai jamais voulu te prendre à ton mari." Vois-tu Léo, je t'en veux de cette approche d'un conservatisme puant. C'est dégradant pour moi. Je ne suis pas un bien qui appartient à quelqu'un, et qui ne peut pas changer de propriétaire. Léo, JE M'APPARTIENS, et je ne suis à personne d'autre. Tu ne peux "me prendre" à personne, et aucun mari au monde ne peut "me garder". Il n'y a que MOI qui me garde et qui me reprend. Il m'arrive aussi de me donner. Ou de m'abandonner. Mais rarement. Et pas à n'importe qui. Résumé : Leo,... [Lire la suite]
Posté par Didynimes à 19:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 12 octobre 2010

Là haut vers le Nord

"Mes jours s'en vont, C'est peut être Weesageechak qui me les prend. Mon arrière petite fille est morte : cela, du moins, je le sais. La petite Linda Cheechoo : les yeux noirs, comme ceux de ma Minnie. C'est leur histoire qu'il faut que je dise" Résumé : Là-haut vers le nord de l'Ontario, des femmes et des hommes, indiens pour la plupart, vivent, aiment, rêvent et meurent. Joseph Boyden évoque avec sensibilité leurs histoires singulières au parfum de légende : une jeune fille tombe amoureuse d'un loup ; un gamin passionné de catch... [Lire la suite]