Illustration Lion Blog Banner-2

geo_map_southafrica_names

Ce matin, debout très tôt ! 5h45, pour avoir le temps de se préparer et de petit déjeuner tranquilou car à 7h15, 7h30 grand max,nous devons être partis.
Cet hôtel, était vraiment génial et le petit dej est aussi à la hauteur. Bon le seul truc pas à la hauteur c'est le temps... Il ne pleut pas encore mais on sent que ça va pas tarder.
Après quelques photos et un bon pti dej, nous montons dans le bus direction Pretoria.

IMG_7031

IMG_7033

IMG_7035 IMG_7038

IMG_7036

IMG_7039

Prétoria est une ville d'Afrique australe et la capitale administrative de l'Afrique du Sud. Elle fut également de 1860 à 1902 la capitale de la république sud-africaine du Transvaal, de 1902 à 1910 celle de la colonie du Transvaal puis, de 1910 à 1994, le chef-lieu de la province du Transvaal. Elle est située aujourd'hui dans la province du Gauteng. A noter son surnom est la « ville des Jacarandas » en référence aux centaines de milliers d'arbres qui fleurissent au printemps austral et donnent une teinte mauve à la ville.
Pour être honnête, je crois que je suis tombée amoureuse de ces arbres ! C'est rare, mais j'ai trouvé ce mauve si magnifique ! Gros coup de coeur pour ces arbres, les Jacarandas.

P1000199

Nous faison un tour de ville... en Bus... Oui bizarrement en AFS, les tours de villes ont tous été faits en bus. Dommage, j'aurais bien aimé en descendre un peu... C'est bien la première fois dans mes voyages, qu'on descend si peu...
Enfin bref, on s'arrête devant la maison de Paul Kruger, qui est désormais un musée consacré à l'ancien président de la république sud-africainePaul Kruger.
Paul Kruger est en plus d'être un ancien président, une icône de l'histoire afrikaner, ses admirateurs le considèrent comme étant un héros populaire tragique qui a lutté courageusement contre le colonialisme et l'impérialisme britannique alors que ses détracteurs, pour son refus d'étendre le droit de vote aux uitlanders(= étrangers), pour son interprétation littérale de la Bible et pour la place de sa foireligieuse dans ses prises de décision, le voient comme ayant été le défenseur opiniâtre d'un mode de vie et d'une vision du monde allant à contresens de l’histoire et de la modernité.
On y reviendra mais un des plus grands parcs nationaux de l'Afrique du sud, porte son nom... Mais ça on y reviendra plus tard.
On continue notre petit tour, on passe devant l'église réformée, puis on s'arrête devant l'hôtel de ville. 
Ce bâtiment a été construit de 1931 à 1935.

P1000158

P1000159

P1000160

P1000162

P1000167

L'hôtel de ville de Pretoria est l'un des plus grands édifices municipaux construits en Afrique du Sud. Devant la grande tour, on peut apercevoir 3 statues... Celle du fond représente le roi Swaili Tshwane chef Tribal, il faut savoir que c'est qu’une représentation imaginée de ce chef, car aucun portrait de cet homme n'existe.
Ensuite, la seconde statue d'un homme à cheval, rend hommage à Andries Pretorius (1798-1853), un fermier et général boer, chef des Voortrekkers, qui a joué un rôle majeur durant la bataille de Blood River, mais aussi lors de la fondation de la république éphémère de Natalia et lors de l'indépendance du Transvaal. La capitale administrative de la république d'Afrique du Suda été baptisée Pretoria en son honneur.
Enfin la dernière représente Marthinus Wessel Pretorius (1819-1901), fils d'Andries Pretorius, il fut le premier président de la République sud-africaine du Transvaal de 1857 à 1860 puis de nouveau de 1864 à 1871, président de l'État libre d'Orange de 1859 à 1863 et co-chef de l'État du Transvaal de 1880 à 1883.

P1000173

P1000178

P1000175

P1000179

P1000180

Une fois nos photos prises, nous repartons direction Union Buildings, il s'agit du siège du gouvernement d'Afrique du Sud. Le terme union fait non seulement référence à l'Union de l'Afrique du Sud qui était le nom officiel de la république d'Afrique du Suden 1910 mais symbolise à l'origine l'union d'un peuple autrefois divisé. 
Les Union buildings abritent les bureaux du président de l'Afrique du Sud. Le bâtiment, inscrit au registre des monuments nationaux, constitue l'un des principaux centres de la vie politique du pays et un emblème populaire et touristique de la ville de Pretoria.
Mais pour être honnête ce qui nous intéresse le plus ici, c'est la magnifique et plus grande Statue au monde de Nelson Mandela !
De neuf mètres de haut pour 4,5 tonnes de bronze, la statue représente Nelson Mandela souriant, en chemise, les bras ouverts, semblant accueillir la foule dans une pose rappelant la statue du Christ-rédempteur. Son inauguration a coïncidé avec le centième anniversaire de l'inauguration des Union Buildings et avec la célébration du jour de la réconciliation.
Je ne vais pas m'étendre sur Mandela dans ce billet, car au Cap nous avons fait une magnifique rétrospective sur sa vie, et j'y reviendrais à ce moment là.
Après avoir posé avec cette splendide statue (où l'on se sent tout petit!), nous partons car le ciel commence à s'assombrir et la pluie fait son entrée... elle nous quittera pas de sitôt d'ailleurs. D'ailleurs, le voyage aura été un peu embêté par cette pluie.

P1000183

P1000184

P1000187

P1000189

P1000193

P1000195

P1000197

Il est l'heure de partir pour Cullinam et sa mine de diamants. Sur le route nous apercevons de loin le Vootrekker Monument. Il rend hommage aux pionniers boers qui partirent en 1835-1838 de la colonie du Cap pour s'installer à l'intérieur des terres d'Afrique du Sud. Cette grande migration fut appelée "Grand Trek". Elle est à l'origine de la création des républiques boers du Transvaal et de l'État libre d'Orange.

P1000155

Nous arrivons à Cullinan, qui est une petite ville d'Afrique du Sud, située dans le Gauteng à 30 km à l'est de Pretoria. La ville a été dénommée du nom du magnat du diamant, Sir Thomas Cullinan.
Avant d'aller visiter les diamants, nous devons passer par une salle où l'on nous projette un dvd en français ! Sur la Mine Premier, où fut découvert le plus gros diamant brut avec plus de 3000 carats, le Cullinan Diamant. Mais en plus de celui ci, on apprend que plusieurs autres gros diamants ont été découverts comme le Niarchos (426 carats) ou encore le Taylor-Burton (241 carats) j'aime bien son nom à celui là. Cette mine appartient désormais à la société Petra Diamonds. Nous apprenons également que la mine est exploitée seulement sur 9km en profondeur. A noter également que c'est la seule mine où a été découvert des diamants bleus.

P1000201

P1000202

P1000203

P1000204

Ensuite, nous récupérons nos beaux casques de chantier, et nous partons à la découverte d'autres belles informations sur les diamants. Dans chaque salle que nous traverserons, nous apprendrons diverses choses, comment est traité un diamant, où il est découvert ...
Puis nous nous dirigeons vers le cratère, pour cela nous passons dans un "tunnel", qui explique comment est amené l'oxygène, puis nous passons devant les ascenseurs, et enfin, nous arrivons sur une plate-forme, d'où l'on aperçoit ce cratère géant d'1km ! C'est immense ! Pendant qu'on prend des photos, on joue également à un jeu de question... J'ai rien gagné snif. 
Puis nous regagnons l'entrée, pour rendre nos superbes casques qui étaient quand même super saillant. Et découvrons la boutique ! Euh comment dire poliment, je ne suis pas la cible de ce genre de boutique, vu le prix des diamants ! Plus de 1700 euros les petits diamants.

IMG_7059

P1000205

P1000209

P1000211

P1000212

P1000215

P1000217

P1000218

P1000220

P1000224

P1000226

P1000229

 

P1000233 P1000235

P1000234

Après cette visite, j'avoue assez agréable, et mine de rien super instructive, nous regagnons Prétoria pour aller manger dans le restaurant la Madeleine, tenu par un cuisto Congolais Belge étoilé. 
Il propose un menu vraiment atypique : En entrée, soit un pâté de tête de phacochère, soit un tartare d'Impala. En plat, soit des rognons de Koudou, soit un poisson (dont je me rappelle plus le nom) et en dessert des choux.
Personnellement j'opte pour le tartare d'Impala et le poisson. Le repas est un vrai délice ! Je me suis régalée. Dehors la pluie tombe pas mal. Il nous faut regagner le bus en courant. Mais ça va faire du bien, car on part pour 4h de bus ! On va se faire une bonne sieste pendant que nous quittions la région du Gauteng, pour passer dans le Mpumlanga. C'est une province d'Afrique du Sud constituée en 1994 dans la région orientale de l'ancienne province du Transvaal. Son nom signifie « « lieu où se lève le soleil » en zoulou et swati.

IMG_7061 IMG_7063

IMG_7062

Après 2h de bus, nous nous arrêtons dans une station service, pour faire surtout pipi. Mais au fond de cette station, une porte donne accès à un immense parc où se trouve plein de petits animaux... enfin petit n'est peut être pas le bon terme, car nous pouvons y voir des Rhinos, des Buffles, des Zèbres. Après quelques photos, direction le supermarché, car même si on a bien mangé à midi, on a deux trois trucs à goûter, du biltong (viande séchée) et deux paquets de chips. Puis nous repartons pour 2 nouvelles heures de bus.
Le temps est toujours aussi mauvais, et pour être franche, la route vers Pilgrim Rest est long et tortueux. 

IMG_7065

IMG_7066

IMG_7067

IMG_7069

P1000240

Nous arrivons enfin vers 18H, dans cet endroit très atypique.
Pilgrim’s Rest (Pelgrimsrus en afrikaans - littéralement Le repos du pèlerin) est une petite localité de la province du Mpumalanga en Afrique du Sud. Elle a été déclarée monument national. De l'or y fut découvert en septembre 1873, et sa population atteint rapidement 1 500 personnes, vivant de près ou de loin de la prospection d'or.
L'Hôtel Royal où nous descendons, est vraiment rustique et Kitsch ! J'avoue que je me sens pas super bien dans cette chambre, les rideaux à fleurs les 3 tapisseries à motifs différents me donnent des frissons ! Nous sortons donc assez rapidement de la chambre. Par contre chapeau aux dames qui y travaille. Car pour rejoindre notre chambre il a fallu monter une dizaine de marches dans le noir et un côte plus qu'abrupte. Et elles nous ont porté les valises sur leur tête jusqu'à notre chambre... J'avais presque honte, mais du coup on leur a laissé un gros pourboire.
Nous allons donc à l'accueil, car c'est le seul endroit où l'on peut se connecter au Wifi. A 19h30, c'est l'heure du repas. Le buffet est bon, avec pas mal de plats africains. A la fin de ce repas, les serveuses et cuistos, viennent nous pousser la chansonnette donc la célèbre Asimbonanga.
Il est à peine un peu plus de 21h quand on sort du resto, nous n'avons pas sommeil, et du coup on a pas trop envie d'aller s'enfermer dans nos chambres. Donc plusieurs d'entre nous, décidons d'aller embêter un collègue, après avoir rigolé comme des lycéens en lui faisant peur, nous allons visiter les chambres de chacun. Grâce à cette visite, je peux dire maintenant que nous avons eu la meilleure chambre ! Y en a même qui ont une chambre avec des ampoules qui clignotent sans arrêt, ça fait peur on dirait qu'elle est hantée !

P1000241

IMG_7070

IMG_7073

Après avoir bien rigolé, nous retournons dans nos chambres pour dormir. Demain le départ est un peu plus tard, aux alentours de 8h, mais le temps semble encore être à la pluie. On verra bien.

101339523_o

101339534_o