demaintoutcommencebanner-800x445

"Christine !!!"
"Carte d'embarquement et passeport "
"Ma copine, elle a oublié sa fille"
"Carte d'embarquement et passeport"
"Ah mais donc, tu ne connais qu'une seule phrase toi"

Un film d'Hugo Gélin, avec Omar SyClémence Poésy et Antoine Bertrand.
Genre : Comedie Dramatique - Durée : 1H55 mn

Critiques Ciné

 

344999_2b48bd8e33e0364b598d548e029bc895

SynopsisSamuel vit sa vie sans attaches ni responsabilités, au bord de la mer sous le soleil du sud de la France, près des gens qu’il aime et avec qui il travaille sans trop se fatiguer. 
Jusqu’à ce qu’une de ses anciennes conquêtes lui laisse sur les bras un bébé de quelques mois, Gloria : sa fille !
Incapable de s’occuper d’un bébé et bien décidé à rendre l’enfant à sa mère, Samuel se précipite à Londres pour tenter de la retrouver, sans succès. 
8 ans plus tard, alors que Samuel et Gloria ont fait leur vie à Londres et sont devenus inséparables, la mère de Gloria revient dans leur vie pour récupérer sa fille…

Alors, je suis sincèreent désolée, j'avais préparé cet article depuis la fin novembre... et je le poste que le 12 mars, alors je sais que ça n'a plus beaucoup de sens, mais j'ai tellement bien aimé ce film, que je ne peux me résoudre à effacer ce message.

J'ai pu voir le nouveau film d’Hugo Gelin « Demain tout commence » en avant-première, car le Kinépolis  en faisait une pour ce film en présence de l’équipe de film. Ce qui est dommage c’est que le 18 l’équipe du film devait aussi être à Montpellier pour une soirée du même type. Donc l’équipe du film composée du réalisateur Hugo Gélin, et de trois des acteurs Omar Sy, Antoine Bertrand et la petite fille du film Gloria Colston, ont du se partager entre les deux villes.
Ils sont venus à Nîmes en début de séance. Donc du coup pas de possibilité d’avoir des photos avec le trio d’acteurs ou le réalisateur, ce qui n’a pas été le cas à Montpellier, puisqu’ils sont arrivés à la fin du film.
Mais bon, cela ne m’a quand même pas empêché de passer une super soirée, devant ce film que je ne peux que vous conseiller.

344999_2f067a4d50dc312febe8ae432a9bae3e

Pour ce qui est du film, j’avais déjà eu un énorme coup de cœur pour le premier film d’Hugo Gélin, « Comme des frères », je l’avais trouvé très bien dosé entre humour et tristesse. Et je dois avouer que je suis restée stupéfaite quand pour son deuxième film je retrouve la même justesse entre les rires et les larmes. Je trouve ça fabuleux que le cinéma de ce réalisateur me touche autant. Deux films deux coups de cœur !
En deux films Hugo Gélin nous prouve qu’il a bien une patte à lui dans sa réalisation, j’ai trouvé certains plans vraiment très beaux et expressif.
Niveau scénario, je vois déjà ceux qui vont dire qu’au final le film tourne vers le gros mélodrame bien mièvre. Moi je ne suis pas d’accord ! Je trouve que son film n’est certes pas très gai à la fin, mais il est pour moi une vraie tranche de vie. Et la fin personnellement m’a bouleversée mais finalement pas tant que ça par l’histoire mais par les mots qui y sont accolés. Bouleversant …
Niveau acteur, Omar est comme à son habitude très sympathique et attendrissant. Son sourire illumine le film et son duo avec la petite Gloria est un véritable atout.

344999_494b4d460a78922f24c248501c454e87

D’ailleurs, cette petite fille est aussi une petite pépite, d’après ce qu’on en a su lors de l’avant-première, cette petite franco-américaine est plein de talent, car en plus de jouer vraiment bien, elle nous a offert un petit bout de rap fort sympathique. 
Pour ce qui est de Clémence Poésy, je ne suis pas fan de l’actrice et je peux vous assurer que le film ne me l’a pas rendu plus sympathique lol, donc j’estime que c’est qu’elle a bien bossé.
La bonne surprise du film et de l’avant-première d’ailleurs, c’est cet acteur Québécois Antoine Bertand. Un vrai vent de fraicheur (non pas seulement parce qu’il vient du Canada), un acteur doué plein d’humour, qui a vraiment été une révélation pour moi.
C’est aussi ce que j’aime bien dans les films d’Hugo Gélin, c’est qu’il arrive à me faire découvrir un acteur par film. Dans Comme des frères j’avais été subjuguée par Pierre Niney et dans celui-ci, c’est Antoine Bertrand que j’ai découvert et que j’espère revoir bientôt.
Le film a aussi un petit côté Kramer contre Kramer, même si faut avouer que Clémence Poésy, ne dégage pas autant d’empathie que Meryl Streep. Certains dialogues sont vraiment marrants et se marient à merveille avec le coté espiègle d’Omar.
Pour ma part, je ne peux que vous conseiller le film, j’ai été happée par Demain tout commence, je suis passée du rire aux larmes avec une facilité déconcertante. Hugo Gélin prouve que c’est un magnifique conteur d’histoire. Je peux vous promettre que vous ne sortirez pas indemne de ce film.

Cxk9xrPWQAIWOBW

101339523_o

101339534_o