Collage_Fotor_Fotor

images

Départ ce matin pour Ottawa. Tout le monde le sait, Ottawa n'est autre que la Capitale du Canada. La ville est située dans l'est de l'Ontario, sur la rive sud de la rivière des Outaouais.
La ville est fondée en 1826 lors de la construction du canal Rideau et porte d'abord le nom de Bytown. Le 31 décembre 1857, l'emplacement est choisi pour accueillir la nouvelle capitale de la province du Canada. Devenue capitale de la Confédération canadienne, Ottawa accueille aujourd'hui les institutions fédérales du pays, tels que le Parlement et les résidences du gouverneur général et du Premier ministre.
Ottawa compte 883 391 habitants, ce qui en fait la cinquième ville la plus peuplée du Canada. Elle appartient à la région de la capitale nationale qui abrite 1,2 million d'habitants.
Ottawa n'est pas officiellement billingue même si elle compte un grand nombre de francophones. Dans la capitale canadienne, 50 % de ses habitants déclarent avoir l'anglais comme langue maternelle et 32 % le français.
Avant que je vous raconte le déroulement, je peux vous avouer que j'ai eu un véritable coup de coeur pour cette ville. Pourtant nous y sommes pas restées bien longtemps une bonne demie journée. Mais même si j'ai eu un peu de mal avec Montreal, j'ai de suite accroché à Ottawa et son coté si particulier. 
Donc on arrive en bus bien évidemment et notre premier arrêt se fait devant les édifices du parlement. C'est vraiment magnifique! En plus on a un temps vraiment superbe.
De style néogothique, l'architecture est superbe, les batiments sont majestueux.

P1120289

P1120293

P1120295

Les édifices du parlement actuel sont au nombre de quatre et sont répartis sur un terrain s'étendant sur environ 88 840 m2, composant la Colline du Parlement.
On trouve l'édifice du centre (en anglais : Centre Block), c'est le bâtiment principal du Parlement du Canada, c'est un bâtiment classé qui contient la Chambre des communes du Canada, le Sénat du Canada et des bureaux de parlementaires. L'Édifice du centre a été désigné lieu historique national du Canada le 16 janvier 1987. 
On y trouve aussi La Tour de la Paix, c'est une tour horloge et un clocher bâti sur l'axe central de la façade du Parlement du Canada, à Ottawa, en Ontario. L'édifice actuel remplace la Tour Victoria, haute de 55 mètres, détruite lors de l'incendie de 1916, qui avait ravagé la majeure partie du parlement. Devenue un symbole du Canada, la tour apparaît sur l'envers des billets de cinquante dollars canadiens ainsi que sur les billets de vingt dollars.

Enfin on trouve également, l'édifice de l'Ouest et celui de l'Est, avant la construction de l'édifice de la Banque du Canada, c'était dans l'édifice de l'Est qu'était renfermé le Trésor national.
On prend un peu de temps sous le soleil pour visiter cet endroit, y a également énormément de statues. Puis on se donne rendez vous devant la flamme du centenaire. Cette flamme 
a été allumée à Ottawa pour la première fois le 1er janvier 1967 par Lester B. Pearson pour les fêtes du centième anniversaire du Canada.
Entourée des écussons des provinces et territoires canadiens, et brûlant au-dessus de l'eau de la fontaine, la Flamme du centenaire symbolise l'unité canadienne d'un océan à l'autre. 
Chaque jour, les visiteurs jettent des pièces de monnaie dans la fontaine. En vertu d'une loi adoptée par le Parlement en 1991, ces pièces de monnaie contribuent au financement de travaux de recherche qui sont menés par des Canadiens handicapés. Les pièces de monnaie sont confiées au contrôleur de la Chambre des communes, qui administre la Bourse de recherches de la Flamme du centenaire. Cette bourse a été créée pour souligner et faire connaître les réalisations des personnes handicapées.

P1120298

P1120299

P1120300

P1120301

P1120307

P1120309

P1120314

P1120315

P1120320

P1120323

Michel prend un peu de temps pour nous expliquer quelques points sur cette ville. Puis nous continuons vers la Tombe du soldat inconnu sous le carillon de la Tour de la Paix qui nous offre un joli son de cloches.
La tombe du Soldat inconnu d'Ottawa se trouve devant le monument commémoratif de guerre du Canada à Ottawa. Il s'agit d'un sarcophage où reposent les restes d'un soldat canadien non identifié, mort au cours de la Première Guerre mondiale en France. Là on apprend toujours par Michel que si aujourd'hui tous les drapeaux du Canada sont en bernes, c'est dû à un accident qu'il y avait eu la semaine d'avance entre un bus et je ne sais plus quoi, et qu'il y avait eu 40 morts tout de même.

P1120325

P1120326

P1120330

P1120332

P1120335

P1120337

P1120338

P1120339

P1120342

Nous continuons notre escapade vers les berges... je me répète mais cette ville est si agréable ! Là on tombe sur une production, bien évidemment le passage est boqué. On dévie donc légèrement notre route pour rejoindre déjà le bus, et là on tombe sur de superbes escaliers en trompe l'oeil. Un des employés du tournage m'aide gentilment à trouver le meilleur angle pour la photo. Franchement, c'était super sympa.

P1120344

P1120345

P1120346

P1120347

P1120348

P1120352P1120351

P1120358

P1120359

P1120362 P1120366 P1120367

Nous revoilà au bus, on monte à bord pour rejoindre pour un tout petit arrêt au musée des civilisations. On se dirige après vers la rue des ambassades, on passe devant la statue qui représente une araignée géante beurk. 

P1120370

P1120372

P1120374

P1120375

P1120385

Puis c'est déjà l'heure d'aller manger avant de partir pour Gananoque et une petite croisière des Mille îles.
Gananoque est une ville pittoresque sur les rives du fleuve St-Laurent, véritable porte d’entrée sur l’archipel des Mille-Îles, elle a tout l'air d'un agréable port de plaissance. Nous avons quelques temps avant d'embarquer pour notre crosière à travers les Mille-îles. On prend donc quelques photos, en déambulant dans cette toute petite ville, et c'est fort agréable, les maisons sont vraiment belles, en plus on s'approche doucement d'Halloween, du coup y a des décorations trop sympas.  

P1120417

P1120423

P1120425

P1120431

P1120433

P1120434P1120435

C'est l'heure de monter à bord du bateau.
Comme son nom ne l’indique pas, l’archipel est constitué de 1865 îles de taille différente, qui parsèment le cours du fleuve Saint-Laurent. Pour faire partie de cette archipel, deux règles : mesurer plus d’1 mètre carré et contenir au moins un arbre ou un buisson. Elles sont sur la frontière entre les États-Unis et le Canada. Les îles s'étendent sur environ 50 milles (80 kilomètres) en aval de Kingston dans l'Ontario. Les îles canadiennes sont de la province d'Ontario, et les îles américaines sont de l'État de New York. certaines ont plus de 100 km2 de superficie alors que d'autres sont minuscules et n'abritent que des oiseaux de mer migrateurs. Quelques-unes des Mille-Îles qui s'égrènent dans les méandres du fleuve Saint-Laurent sont loties de cabanes ou de résidences d'été, accessibles en bateau ou par des ponts. Celles proches des rives peuvent être occupées par des hôtels. Construire y est désormais contrôlé.
C'est vraiment génial comme balade (encore une fois le temps splendide y est pour beaucoup). On croise beaucoup d'oiseaux, de mouettes, de belles maisons, des bateaux. On apprend également que certaines îles ont été vendues à l'époque à peine 1$. 

P1120436

P1120446

P1120447

P1120452

P1120474 

P1120476

P1120505

P1120590

Après une bonne heure de voyage sur l'eau. On débarque pour rejoindre l'hôtel. Il est à peine 18H, on prend possession de notre chambre, puis on hésite.. on va à la piscine ? Non, il y a beaucoup trop trop de monde. On décide finalement d'aller prendre une petite bière dans un pub, que l'on avait croisé pendant notre petite escapade avant la croisière. On passe un excellent moment, on trinque à cette journée... Puis on rejoint l'hotel pour passer à table. Après un bon repas à l'hotel, on ne traine pas trop car demain, c'est debout de très bonne heure pour rejoindre Toronto et les chutes du Niagara.

P1120606

P1120613

P1120614

P1120615

1237028_10202090785655926_2052399236_n

 

101339523_o

101339534_o