TDKR

"Le héros peut être en chacun, même en celui qui fait une chose aussi simple et rassurante que mettre un manteau sur les épaules d’un garçon et ainsi lui faire comprendre que le monde ne s’est pas écroulé."

Critiques_Cin_

TDKR__2_Synopsis : Il y a huit ans, Batman a disparu dans la nuit : lui qui était un héros est alors devenu un fugitif. S'accusant de la mort du procureur-adjoint Harvey Dent, le Chevalier Noir a tout sacrifié au nom de ce que le commissaire Gordon et lui-même considéraient être une noble cause. Et leurs actions conjointes se sont avérées efficaces pour un temps puisque la criminalité a été éradiquée à Gotham City grâce à l'arsenal de lois répressif initié par Dent. Mais c'est un chat – aux intentions obscures – aussi rusé que voleur qui va tout bouleverser. À moins que ce ne soit l'arrivée à Gotham de Bane, terroriste masqué, qui compte bien arracher Bruce à l'exil qu'il s'est imposé. Pourtant, même si ce dernier est prêt à endosser de nouveau la cape et le casque du Chevalier Noir, Batman n'est peut-être plus de taille à affronter Bane…

Bon ça serait bien que je rattrape mon retard avant la fin de l'année... Mais bon concentrons nous sur The Dark Knight Rises.

J'aime bien les Batman, c'est un des héros que j'ai le plus vu au ciné ou à la tv. J'ai adoré les deux de Burton, j'adoré quand j'étais petite la série ou même l'animé... après malheureusement les deux de Schumacher n'étaient pas à la hauteur... mais depuis que Nolan a récupéré la franchise, Batman a regagné toutes ses lettres de noblesse ! Il a su revisité le Batman et arrive à mélanger le blockbuster avec le film d'auteur et c'est sympa d'avoir des films avec des effets spéciaux mais aussi un scénario intelligent.
Apparemment ce film sera bel et bien le dernier Batman-Nolan, puisqu'il s'arrête à priori àvec cette trilogie.
Personnellement, je n'ai pas été déçue de ce dernier opus... même s'il est quand même un peu moins bien que le précédent. TDKR reste un très très bon blockbuster.

TDKR__3_

J'ai beaucoup aimé la mise en scène, les effets spéciaux demeurent spectaculaires. Le chevalier est toujours aussi noir. Le personnage de Batman est un personnage torturé, qui reste un des super héros les plus humains. Il a même un coté prétentieux qui est vraiment intéressant.
Le gros point de ce Batman reste une fois de plus son casting !
Nolan possède quelques acteurs fétiches, je pense notamment au fabuleux Joseph Gordon Levitt, qui est vraiment parfait. Même si je connaissais la fin de son personnage, je suis restée scotché par son charisme. Mais j'avoue que je ne suis peut être pas objective, tellement j'aime cet acteur.
Morgan Freeman est comme d'habitude parfait, mais avec des acteurs comme lui ou encore Michael Caine, on se doute que l'interprétation sera belle et percutante.
Christian Bale est très bon aussi, il arrive a bien joué le coté torturé très intéressant du Batman, malgré son coté beau gosse, je trouve que dans ce personnage, il ne fait pas lisse pour autant.
Tom Hardy est aussi impressionnant, même si Banes n'est pas à la hauteur du Joker, ce n'est pas la faute à son interprète mais plutôt à l'étoffe du personnage en lui même. D'ailleurs Hardy possède une musculature assez impressionnante ! C'est vraiment développé lol. Et il reste imposant comme méchant.

TDKR__4_

Découvrir Anne Hathaway en Catwoman est une bonne surprise. Elle est très convaincante malgré un rouge à lèvre un peu rouge lol. Elle allie parfaitement charme félin et auto-dérision.
Marion Cotillard est assez bonne jusqu'à cette fameuse scène qui a fait le tour de la planète. Par contre j'avoue que le dénouement m'a laissé sur le cul... je ne l'avais pas vu venir. Bon faut pas se mentir... moi aussi j'ai ri à la vue de cette scène, mais plus que de blâmer Cotillard, je ne comprends pas que Nolan ait gardé cette scène ou qu'il ne l'ai pas fait refaire tellement c'est ridicule.
Niveau musique, j'ai trouvé qu'elle parvenait à accentuer les moments intenses d'une jolie façon. Les décors de Gotham City ressemble bien à NY et sont très réalistes. Bizarrement les 2h45 passent à une vitesse vertigineuse. Je n'ai rien vu passé, j'ai eu l'impression de sortir de la salle à peine après y être rentrée. Ça passe vraiment comme une lettre à la poste.
J'ai bien aimé la philosophie distribuée par ce film sur la vie et la mort. Sur la force que peut donner la peur de mourir.
La fin du film laisse quand même pas mal de portes ouvertes... peut être même avec le beau Joseph Gordon Levitt ? A voir.
En tout cas, j'ai passé un excellent moment et compte bien me l'offrir en Blu Ray !

TDKR__5_

Le + pour Didy : Le scénario, le Casting, les effets spéciaux.

9sur10

04t069xh

Photos : Comme au cinéma
Didy