Sans_titre

3727273251

Bande Annonce

560_206398Synopsis : En compagnie de sa mère, Renée, qui souffre d'importants troubles mentaux, le réalisateur Jonathan Caouette entreprend un voyage à travers les Etats-Unis, pour la déménager de Houston à New York. Les obstacles qu'ils rencontrent sur leur route sont entrecoupés de retours dans le temps qui donnent un aperçu de cette relation mère-fils hors du commun. A travers un montage musical et parfois psychédélique, alternant réalité et imaginaire, Walk Away Renée traite de l'amour, du sacrifice et de la perception de la réalité qui nous entoure.

Avant toute chose, je remercie Cinétrafic, et Zylo, de m'avoir fait découvrir ce film de 2011.
Je ne savais pas trop à quoi m'attendre, je ne connaissais pas Jonathan Caouette et je n'avais pas vu son premier film. Mais je trouvais le pitch assez intriguant.
Alors effectivement, ce film est un vrai OVNI ! C'est un documentaire dramatique, mélangé avec quelques passages assez spaces, qu'on peut effectivement nommer psychédélique. J'ai beaucoup de mal à en parler. J'ai été touchée par l'histoire, son histoire et celui de sa maman. La durée n'est pas un problème puisque c'est assez court 1h12, mais au final on ne voit pas le temps sauf peut être au dernier passage psychédélique qui m'a fait un peu trop pensé à Tree of life, et pour moi ça c'est un problème.

206398_4928b6d08a0db9b607647db9c9614ced

Hormis ça, j'ai beaucoup aimé le montage avec les flashbacks très sobres, qui nous permettent de mieux comprendre l'histoire de sa famille. J'avoue qu'au début, j'ai trouvé ça un peu brutal, un petit sentiment de malaise c'est emparé de moi, jusqu'à ce que je m'habitue à être aussi près d'eux, et au final une sorte de pudeur ressort, même si le sujet ne s'y prête pas forcément. Les personnages sont donc joués par les "vrais" personnes.
La musique est superbe et très présente du début à la fin. Et au final j'ai fini attendri par ce documentaire autobiographique, par Renée et par l'abnégation de son fils pour ne pas qu'elle finisse en hôpital psychiatrique.
Je serai curieuse de connaître le ressenti d'autres personnes qui ont visionné ce film. Je vous conseille sans hésiter ce film, mais un jour où vous avez la pêche, car il a des cotés assez douloureux ! Mais c'est un film à voir.

walk_away_renee_scaledown_450

Le + pour Didy : L'oeuvre autobiographique, le montage, la musique et l'attachement au personnage

7j

04t069xh

Photos : Google
Sortie à la Vente en DVD le 02 Octobre 2012
Didy