Critique_livre

- Comment ça va ?
(...)
Ami se concentra sur les sensations de son corps : un chaton aplati par un char Leclerc éprouverait les mêmes.
- Couci-couci.

CaptureRésumé : Ami est secrétaire dans une agence de détectives. Submergée par la paperasse et clouée à son fauteuil à longueur de journée, son rêve est de participer à une enquête sur le terrain. Riche de sa «double existence» et des visions qui la titillent depuis sa première vie, elle s’imagine avoir des pouvoirs un peu paranormaux pour tirer au clair des investigations en panne sèche. L’occasion semble se présenter quand Marine Farinas demande à Théo, son patron, de résoudre l’insoluble énigme de l’assassinat de sa sœur. Ami réussira-t-elle là où la police a échoué ?

Mon avis : Tout d'abord je remercie Babélio et les éditions Galimatias, pour m'avoir permis de découvrir ce roman par le biais de Masse critique.
En ce qui concerne l'aspect visuel du livre, il est fort plaisant, il attire l'oeil... Pour preuve, certaines personnes l'ayant vu dans mon sac, ont voulu savoir de quoi parlait le livre.
En ce qui concerne le fond, c'est un roman original, j'ai bien aimé le coté "cosmique" des choses, malheureusement, j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans le vif du sujet. Je pense que c'est principalement du à l'écriture de l'auteure. Je n'ai pas accroché au style. Même si on s'y habitue, ce qui rend la fin du livre beaucoup plus passionnante que le début.
Les personnages sont assez sympathique, et on a envie d'en savoir plus sur eux. Notamment Amy et Théo.
J'ai aimé voyager avec les personnages, d'ailleurs le moment où ils se trouvent à Miami est une des parties les plus agréables.
Le livre est assez court. Mais les questions qu'on se pose lors de la lecture sont toutes élucidées.
Je le conseille à ceux qui aime les polars.

livre_ou6vert

04t069xh

Photo : La fièvre des corps célestes de Carmen Duca
Didy