cars2_logo_e40501

"- Je n'ai pas encore eu le temps de me présenter, Finn Mcmissile, Services secrets
- Gaston Martin, Services techniques"

Critiques_Cin_

113223_22ae663a8c91f3b0f21bcaec431517ecSynopsis : Flash McQueen, la star des circuits automobiles, et son fidèle compagnon Martin la dépanneuse reprennent la route pour de nouvelles aventures.
Les voilà partis pour courir le tout premier Grand Prix Mondial, qui sacrera la voiture la plus rapide du monde ! Dans leur découverte d’autres pays, Flash et Martin sont accompagnés par leurs amis de Radiator Springs. Mais la route du championnat est semée d’embûches, de déviations et de surprises hilarantes, surtout lorsque Martin se retrouve entraîné dans une histoire comme il n’en arrive qu’à lui : une affaire d’espionnage international !
Le voilà écartelé entre son désir d’aider Flash McQueen dans cette compétition prestigieuse et l’envie de participer à une mission d’espionnage top secrète pilotée par le super espion britannique Finn McMissile, assisté de la superbe apprentie espionne Holley Shiftwell... Martin se lance dans un voyage bourré d’action et une course-poursuite explosive dans les rues du Japon, de l’Italie, de France et d’Angleterre, suivi par ses amis et regardé par le monde entier.

Qui dit nouveau Disney-Pixar... dit Didy au cinéma. Donc comme chaque année, je suis allée voir le nouveau bijou des studio Pixar. Pour une fois, les critiques ne sont pas unanimes. Mais personnellement, j'ai quand même passé un bon moment.
Quoi qu'il en soit, Les studios Pixar restent les meilleurs au niveau visuel !
C'est bluffant, magique, et très coloré et ça même en 3D (qui pourtant atténue bien les couleurs d'habitude). Le tour du monde que font Martin et Flash McQueen, est sompteux, entre un Tokyo futuriste, un Paris bien plus "rétro" et un Dolce Italia, les animateurs ont bien été inspirés.

113223_7366b7a83de32e32234068044d9a6743

Les courses sont une fois de plus sensationnelles, mieux que dans un jeu vidéo. Et les scènes d'espionnage sont pour ma part d'un gout certain et digne des meilleurs James Bond.
Mais alors pourquoi Pixar a connu son premier revers ? Tout simplement, parce que la où exceler également Pixar était le scénario. Et il est vrai que cette fois ci, nous sommes loin, même très loin de la poésie de Là Haut ou de celle de Wall.E. Ou des dialogues géniaux de Toy Story.
Le scénario pourtant était prometteur... en faisant de Martin (ressort assez comique pour les enfants) le héros de cette histoire. Mais malheureusement, je l'ai trouvé un peu brouillon et assez difficile à suivre pour les enfants. D'après les deux petits situés devant moi. Le coté écologique remet le film dans notre époque. Mais contrairement à d'habitude, ils ont un peu oublié ce qui fait leur devise : Pour une larme un rire.

113223_5cf3e27dddb77a23ad83a2a27f57b11b

Au niveau BO, elle est très très bonne. La chanson Vroum Vroum de bénabar est géniale tout comme celle de Robbie Williams.
Ce Cars 2, n'est pas l'habituelle bombe annuelle des studios Pixar. Mais la 3D et le graphisme en font un film magnifique à voir. En plus faut avouer qu'il y a peu de films sur les voitures pour les petits garçons du genre de Cars. Puis les personnages restent fort sympathique.

113223_9788d656f0890f4924f6af375df539a9

Le + pour Didy : Le graphisme, la 3D, les personnages, la musique

7sur10

04t069xh

Photos : Comme au cinéma
Didy