Critique_livre

"On évalue à six cents le nombre des femmes soldats qui combattirent dans la guerre de Sécession américaine."

millenium3L'histoire : Le lecteur du deuxième tome l'espérait, son rêve est exaucé : au début du troisième, Lisbeth n'est pas morte. Ce n'est cependant pas une raison pour crier victoire. Soyons réalistes: très mal en point, Lisbeth va rester coincée des semaines dans une chambre d'hôpital dans l'incapacité physique de bouger et d'agir. Coincée, elle l'est d'autant plus que pèsent sur elles diverses accusations qui la font isoler par la police. Un ennui de taille : Zalachenko, c'est-à-dire son père qui la hait et qu'elle a frappé à coups de hache, se trouve dans le même hôpital, un peu en meilleur état qu'elle... Et, soyons réalistes encore : il n'y a aucune raison pour que les activités souterraines de quelques renégats de la Sureté ne continuent pas et que, pour rester cachés, ces gens de l'ombre n'aient pas intérêt à éliminer ceux qui les gênent ou qui en savent trop. Côté forces du bien, on peut compter sur Mikael Blomkvist, qui d'une part aime beaucoup Lisbeth mais ne peut pas la rencontrer, et d'autre part commence à concocter un sacré scoop sur les secrets d'Etat qui pourrait par la même occasion blanchir à jamais Lisbeth et l'autoriser à vivre en paix avec elle-même. Mikael peut certainement compter sur l'aide d'Armanskij, reste à savoir s'il peut encore faire confiance à Erika Berger, passée maintenant rédac chef chez la grosse concurrence...

Mon avis : Ouf, j'ai fini le dernier de la saga Millenium... J'ai mis du temps, mais je dois avouer que pendant un mois, j'ai délaissé un peu le livre (qui n'est pas si accrochant que ça) pour le guide du routard et autres sources pour préparer mon voyage en Grèce.
Ce tome a été le plus barbant des 3, J’avais adoré le 1er, j’avais assez aimé le 2nd, mais alors le 3ème vraiment bof !
Il est long, beaucoup trop long… y a pas assez d’action, trop de blabla inutile… La partie qui m’a le plus intéressé le procès. La fin est à l'image du livre trop longue...
Ce qui m’a aussi parut « faux » c’est la liaison qui tourne au romantique entre Michael et Rosa, je la trouve pas assez fouillée, puis mine de rien je le voyais bien finir avec Erika.
En parlant d’elle je ne vois pas à quoi à servi son passage à SMP, elle aurait pu faire exactement les même chose à Millenium, à part peut être a remplir les blancs d’une histoire afin qu’elle paraisse plus longue. C’est vraiment dommage car tout ce que j’avais adoré au premier tome (action, l’histoire un peu folle…) a complètement disparu aux fils des autres opus…
Même Lisbeth est devenu plus fade à mes yeux.
Bref, j’avais été très triste de quitter Bella et Edward, mais je suis plutôt contente de quitter Michael et Lisbeth.

 

livre_ouv4ert

04t069xh

Photo: Livre La reine dans le palais des courants d'air de Stieg Larsson
Didy